7 ViaGottardo
7 ViaGottardo
7 ViaGottardo
7 ViaGottardo
7 ViaGottardo
7 ViaGottardo

La Suisse à pied

etappe-01134

ViaGottardo

Etape 2, Liestal–Läufelfingen

Reportage sur le chemin
99 photos

WL_007_02_IMG_4334_F_M.jpg
etappe-01134

ViaGottardo

A travers le Jura tabulaire bâlois l'itinéraire longe le tronçon historique du Hauenstein. Le trace et des bâtiments, construit il y a plus de 150 ans, existent encore. Dans l'Ergolztal et l'Homburgertal, on trouve des châteaux et d'imposantes ruines de châteaux forts, ainsi que les plus anciens ponts ferroviaires de Suisse.
Depuis la gare de Liestal, le chemin de randonnée fait un détour par la ville historique. On passe devant la fontaine «Wehrmannsbrunnen», la mairie gothique et se dirige ensuite vers la porte supérieure, «Oberes Tor», datant du 13ème siècle. Par la suite, la deuxième étape de la ViaGottardo est entièrement consacrée à l’histoire du rail. Premier arrêt: le monument industriel « Frenkenbrücke », le plus ancien pont ferroviaire conservé de Suisse. Construit en 1854, le dernier train a franchi en 2005 la structure en treillis en acier puddlé et en fonte. Dans l’Altmarkt, avec son ancienne petite maison du garde-barrière, les voies des CFF et de la ligne de Waldenburg se séparent. Lausen a cependant une grande importance pour le transport de marchandises. Ici, le chemin de randonnée quitte brièvement le fond de la vallée et monte jusqu’au réservoir. Avec une vue sur la ligne de chemin de fer, on atteint Itingen avec ses rangées de maisons compactes.

Pas si compact, mais d’autant plus impressionnant est le château d’Ebenrain de style baroque tardif, à l’entrée de Sissach. Construit en 1774/75 par le fabricant de rubans de soie bâlois, Martin Bachofen, comme résidence de campagne, il est aujourd’hui utilisé par le Conseil d’Etat pour des réceptions. Le parc, la cour intérieure et la terrasse sont ouverts au public. A Sissach, la ligne existante CFF Bâle-Olten via le tunnel de base du Hauenstein se sépare de l’ancienne ligne du Hauenstein, point central dans la suite de la randonnée. L’ancien tunnel du Hauenstein est considéré comme le premier tunnel traversant un massif montagneux et a même été célébré en 1858 comme étan t la «levée des barrières pour le trafic mondial». Le long du trajet, de nombreux ouvrages attirent l’œil: barrages, ponts, murs de soutènement et tunnels. Outre le tunnel de faîte du Hauenstein même, le viaduc de Rümlingen est particulièrement impressionnant. Il mesure 128 mètres de long et se compose de cinq arches. L’ouvrage a déjà inspiré de nombreux artistes, notamment Ferdinand Hodler. En passant sous le viaduc, l’itinéraire s’éloigne une deuxième fois de la voie ferrée.

Après avoir traversé Häfelfingen et en longeant la forêt, on aperçoit bientôt déjà les vestiges des ruines du château d’Homburg. Il est ouvert au public. La tour fortifiée de trois étages est particulièrement impressionnante. Depuis la plateforme d’observation, on a une vue sur les crêtes du Jura environnantes. La descente à travers la forêt mène en peu de temps au terme de l’étape. En route il es évident que les trains très différentes passent par la voie: du train de marchandise jusqu'au train élégant à grande vitesse. Aux lieux Liestal, Sissach et Läufelfingen il y a des tables d'information spéciales, qui indiquent les heures de marche et décrivent l'histoire du chemin de fer spécifiquement pour cet endroit.
A travers le Jura tabulaire bâlois l'itinéraire longe le tronçon historique du Hauenstein. Le trace et des bâtiments, construit il y a plus de 150 ans, existent encore. Dans l'Ergolztal et l'Homburgertal, on trouve des châteaux et d'imposantes ruines de châteaux forts, ainsi que les plus anciens ponts ferroviaires de Suisse.
Depuis la gare de Liestal, le chemin de randonnée fait un détour par la ville historique. On passe devant la fontaine «Wehrmannsbrunnen», la mairie gothique et se dirige ensuite vers la porte supérieure, «Oberes Tor», datant du 13ème siècle. Par la suite, la deuxième étape de la ViaGottardo est entièrement consacrée à l’histoire du rail. Premier arrêt: le monument industriel « Frenkenbrücke », le plus ancien pont ferroviaire conservé de Suisse. Construit en 1854, le dernier train a franchi en 2005 la structure en treillis en acier puddlé et en fonte. Dans l’Altmarkt, avec son ancienne petite maison du garde-barrière, les voies des CFF et de la ligne de Waldenburg se séparent. Lausen a cependant une grande importance pour le transport de marchandises. Ici, le chemin de randonnée quitte brièvement le fond de la vallée et monte jusqu’au réservoir. Avec une vue sur la ligne de chemin de fer, on atteint Itingen avec ses rangées de maisons compactes.

Pas si compact, mais d’autant plus impressionnant est le château d’Ebenrain de style baroque tardif, à l’entrée de Sissach. Construit en 1774/75 par le fabricant de rubans de soie bâlois, Martin Bachofen, comme résidence de campagne, il est aujourd’hui utilisé par le Conseil d’Etat pour des réceptions. Le parc, la cour intérieure et la terrasse sont ouverts au public. A Sissach, la ligne existante CFF Bâle-Olten via le tunnel de base du Hauenstein se sépare de l’ancienne ligne du Hauenstein, point central dans la suite de la randonnée. L’ancien tunnel du Hauenstein est considéré comme le premier tunnel traversant un massif montagneux et a même été célébré en 1858 comme étan t la «levée des barrières pour le trafic mondial». Le long du trajet, de nombreux ouvrages attirent l’œil: barrages, ponts, murs de soutènement et tunnels. Outre le tunnel de faîte du Hauenstein même, le viaduc de Rümlingen est particulièrement impressionnant. Il mesure 128 mètres de long et se compose de cinq arches. L’ouvrage a déjà inspiré de nombreux artistes, notamment Ferdinand Hodler. En passant sous le viaduc, l’itinéraire s’éloigne une deuxième fois de la voie ferrée.

Après avoir traversé Häfelfingen et en longeant la forêt, on aperçoit bientôt déjà les vestiges des ruines du château d’Homburg. Il est ouvert au public. La tour fortifiée de trois étages est particulièrement impressionnante. Depuis la plateforme d’observation, on a une vue sur les crêtes du Jura environnantes. La descente à travers la forêt mène en peu de temps au terme de l’étape. En route il es évident que les trains très différentes passent par la voie: du train de marchandise jusqu'au train élégant à grande vitesse. Aux lieux Liestal, Sissach et Läufelfingen il y a des tables d'information spéciales, qui indiquent les heures de marche et décrivent l'histoire du chemin de fer spécifiquement pour cet endroit.
21 km
660 m | 420 m
5 h 35 min
facile (chemin de randonnée) | difficile

Aller | retour

Contact

Entretien de la signalisation
L'entretien de la signalisation est pris en charge par l'association cantonale de tourisme pédestre, sur mandat du canton. Apportez votre contribution en devenant membre au sein de votre canton.
Devenez membre!
Wanderwege beider Basel
Schanzenstrasse 6
4410 Liestal
info@wwbb.ch
www.wanderwege-beider-basel.ch

Services

Hébergements

Seiler's Hotel
Seiler's Hotel
Liestal
Hotel Restaurant Bienenberg
Hotel Restaurant Bienenberg
Liestal
Hotel Restaurant zur Sonne
Hotel Restaurant zur Sonne
Sissach
Bed & Breakfast Rünenberg
Bed & Breakfast Rünenberg
Rünenberg
Bad Ramsach Quellhotel
Bad Ramsach Quellhotel
Läufelfingen
Hupp Lodge
Hupp Lodge
Wisen
Tout montrer

Lieux

Liestal
Liestal
Sissach
Sissach
Läufelfingen
Läufelfingen
Tout montrer

Natation

Piscine Gitterli de Liestal
Piscine Gitterli de Liestal
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction