Werenbachtobel-Weg
Werenbachtobel-Weg

La Suisse à pied

Werenbachtobel-Weg

Zürich, Burgwis–Zürich, Burgwis

Galerie de photos

Werenbachtobel-Weg

La variété du Werenbachtobel suscite l'enthousiasme. D'une part, le site éblouit par son aspect fascinant et sa nature sauvage qui produit un effet frappant, d'autre part c’est un paysage culturel que l'homme a marqué de son empreinte.
Le Werenbachtobel compte parmi les combes les plus impressionnantes de Zurich. Elle est née durant les dernières 10'000 à 15'000 années suivant le retrait du glacier de la Linth de la région zurichoise, vers la fin de la dernière ère glaciaire. La vieille roue de moulin mérite définitivement un petit détour. Les deux auberges invitent à une halte. La localité de Trichtenhusen fut évoquée pour la première fois dans des actes officiels en 946, et le moulin du lieu existe avec certitude depuis 1417.

On appelle «ruisseau des éléphants» le petit cours d’eau de Stöckentobel, le symbole en étant l'éléphant de pierre que bâtit plus loin en 1898, en aval de son lit, l'Association zurichoise chargée de l'embellissement des sites. L'origine de ce nom peu coutumier n'est pas éclaircie. Pourtant, le ruisseau a déjà cet intitulé sur la carte approximative datant des années 1843-1851. L'éléphant se tient au milieu de son lit, et c'est une invitation à jouer et à s'arrêter. Un endroit où faire du feu, avec possibilité de s'asseoir, est également à disposition.
La variété du Werenbachtobel suscite l'enthousiasme. D'une part, le site éblouit par son aspect fascinant et sa nature sauvage qui produit un effet frappant, d'autre part c’est un paysage culturel que l'homme a marqué de son empreinte.
Le Werenbachtobel compte parmi les combes les plus impressionnantes de Zurich. Elle est née durant les dernières 10'000 à 15'000 années suivant le retrait du glacier de la Linth de la région zurichoise, vers la fin de la dernière ère glaciaire. La vieille roue de moulin mérite définitivement un petit détour. Les deux auberges invitent à une halte. La localité de Trichtenhusen fut évoquée pour la première fois dans des actes officiels en 946, et le moulin du lieu existe avec certitude depuis 1417.

On appelle «ruisseau des éléphants» le petit cours d’eau de Stöckentobel, le symbole en étant l'éléphant de pierre que bâtit plus loin en 1898, en aval de son lit, l'Association zurichoise chargée de l'embellissement des sites. L'origine de ce nom peu coutumier n'est pas éclaircie. Pourtant, le ruisseau a déjà cet intitulé sur la carte approximative datant des années 1843-1851. L'éléphant se tient au milieu de son lit, et c'est une invitation à jouer et à s'arrêter. Un endroit où faire du feu, avec possibilité de s'asseoir, est également à disposition.
7 km | 1 Etape
240 m | 240 m
1 h 55 min
facile (chemin de randonnée) | facile

Aller | retour

Signalisation

Signalisation
Ab Tramstation Burgwis folgen Sie der Wegweisung Richtung Trichtenhusen - Witikon - Abzweigung Elefantenbach - Rastplatz Elefantenbach- Burgwis.

En route …

Witikon, Oberdorf
Durée
01.02.2021 - 31.05.2021
Raison
Travaux de construction et d'entretien
En raison de travaux routiers dans la zone du centre du vieux village, le sentier pédestre est fermé.
Statut
validé
Source des données: Suisse Rando et Associations cantonales de tourisme pédestre

Aller | retour

Contact

Rapperswil Zürichsee Tourismus
Fischmarktplatz 1
8640 Rapperswil
Tel. +41 (0)55 225 77 00
info@rzst.ch
www.rapperswil-zuerichsee.ch

Services

Hébergements

Hotel Swiss Night by Fassbind
Hotel Swiss Night by Fassbind
Zürich
Tout montrer

Curiosités

Jardin chinois de Zürich
Jardin chinois de Zürich
Tout montrer