Urwaldweg Bödmeren
Urwaldweg Bödmeren

La Suisse à pied

Urwaldweg Bödmeren

Urwaldweg Bödmeren

Muotathal (Eigeliswald)–Muotathal (Eigeliswald)

Reportage sur le chemin
23 photos

WL_826_7310084_F_M.jpg
Urwaldweg Bödmeren

Urwaldweg Bödmeren

Randonnée à travers la plus grande forêt vierge d’Europe occidentale, au-dessus du plus important système de grottes souterraines de Suisse: sur le circuit à travers la forêt de Bödmeren, on peut découvrir de très vieux épicéas, de minces sapins en colonne avec des barbes de lichen de couleur olive couvrant de vert la roche fissurée.
Tout au fond du Muotatal, en-dessous du col du Pragel, se trouve une forêt bien particulière: la forêt de Bödmeren similaire à une forêt vierge. Elle s’étend sur un large paysage karstique, traversé de fossés et de fractures où la neige reste longtemps. La zone centrale est intacte, les épicéas ont en partie plus de 500 ans. Ils ont survécu aux premiers temps de l’utilisation intensive de la forêt car ils étaient très difficiles à atteindre. La forme surprenante des houppiers de nombreux épicéas reflète l’adaptation aux grandes quantités de neige. Au total, la réserve naturelle s’étend sur 550 hectares, soit 770 terrains de football. Il est difficile d’imaginer que le «Hölloch», le plus grand système de galeries souterraines de Suisse mesurant plus de 200 kilomètres, s’étende en dessous.

Entre Mittenwald et Bödmeren, le chemin traverse une partie de la plus grande forêt primitive d’épicéas des Alpes. Après le départ, on tombe d’abord sur une forêt d’épicéas structurée en petits groupes d’arbres et un peu plus loin, une forêt de bouleaux légère, bocageuse, comprenant ici et là quelques épicéas et pins de montagnes noueux. La biodiversité est importante car la flore est extrêmement sensible à la qualité du sol et au relief. De minces sapins en colonne, bouleaux pubescents, lichens, mousses, fougères, beaucoup de bois mort, de belles clairières et des parois rocheuses pentues caractérisent le paysage.

Une mosaïque de forêt et de pâturage nous accompagne sur tout le parcours. L’homme a créé des pâturages par déforestation des zones où le sol y était propice. En chemin, nous rencontrons parfois aussi un petit biotope appelé «Flösch». Les importantes précipitations – 2500 mm par an – s’infiltrent rapidement sauf aux endroits où les couches d’argile imperméabilisent le sol et permettent la formation de retenues d’eau. C’est ce qui permet l’élevage du bétail dans cette région qui ne com-prend aucun cours d’eau. Après une impressionnante vue plongeante sur le Muotatal, nous retournons au point de départ.
Randonnée à travers la plus grande forêt vierge d’Europe occidentale, au-dessus du plus important système de grottes souterraines de Suisse: sur le circuit à travers la forêt de Bödmeren, on peut découvrir de très vieux épicéas, de minces sapins en colonne avec des barbes de lichen de couleur olive couvrant de vert la roche fissurée.
Tout au fond du Muotatal, en-dessous du col du Pragel, se trouve une forêt bien particulière: la forêt de Bödmeren similaire à une forêt vierge. Elle s’étend sur un large paysage karstique, traversé de fossés et de fractures où la neige reste longtemps. La zone centrale est intacte, les épicéas ont en partie plus de 500 ans. Ils ont survécu aux premiers temps de l’utilisation intensive de la forêt car ils étaient très difficiles à atteindre. La forme surprenante des houppiers de nombreux épicéas reflète l’adaptation aux grandes quantités de neige. Au total, la réserve naturelle s’étend sur 550 hectares, soit 770 terrains de football. Il est difficile d’imaginer que le «Hölloch», le plus grand système de galeries souterraines de Suisse mesurant plus de 200 kilomètres, s’étende en dessous.

Entre Mittenwald et Bödmeren, le chemin traverse une partie de la plus grande forêt primitive d’épicéas des Alpes. Après le départ, on tombe d’abord sur une forêt d’épicéas structurée en petits groupes d’arbres et un peu plus loin, une forêt de bouleaux légère, bocageuse, comprenant ici et là quelques épicéas et pins de montagnes noueux. La biodiversité est importante car la flore est extrêmement sensible à la qualité du sol et au relief. De minces sapins en colonne, bouleaux pubescents, lichens, mousses, fougères, beaucoup de bois mort, de belles clairières et des parois rocheuses pentues caractérisent le paysage.

Une mosaïque de forêt et de pâturage nous accompagne sur tout le parcours. L’homme a créé des pâturages par déforestation des zones où le sol y était propice. En chemin, nous rencontrons parfois aussi un petit biotope appelé «Flösch». Les importantes précipitations – 2500 mm par an – s’infiltrent rapidement sauf aux endroits où les couches d’argile imperméabilisent le sol et permettent la formation de retenues d’eau. C’est ce qui permet l’élevage du bétail dans cette région qui ne com-prend aucun cours d’eau. Après une impressionnante vue plongeante sur le Muotatal, nous retournons au point de départ.
10 km | 1 Etape
460 m | 460 m
3 h 00 min
moyen (chemin de montagne) | moyen

Aller | retour

Aller / retour Muotathal, Eigeliswald
Horaire des CFF Montrer l'arrêt et l'itinéraire sur la carte

En route …

Revêtement/Substrat
Attention: après les averses, le chemin peut être boueux.
Renseignement
Attention: le chemin traverse des pâturages où paissent les troupeaux.

Aller | retour

Aller / retour Muotathal, Eigeliswald
Horaire des CFF Montrer l'arrêt et l'itinéraire sur la carte

Contact

Stoos-Muotatal Tourismus
Grundstrasse 232
6430 Schwyz
Tel. +41 (0)41 818 08 80
info@stoos-muotatal.ch
www.stoos-muotatal.ch

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction