6 Chemin des cols alpins
6 Chemin des cols alpins
6 Chemin des cols alpins
6 Chemin des cols alpins
6 Chemin des cols alpins
6 Chemin des cols alpins

La Suisse à pied

etappe-01325

Chemin des cols alpins

Etape 18, Simplon Hospiz–Gspon

Reportage sur le chemin
179 photos

WL_006_18_IMG_0990_F_M.jpg
etappe-01325

Chemin des cols alpins

Tour panoramique jusqu’au col du Bistinepass: glaciers au-dessus du Simplon, au nord des Alpes bernoises. Du lac du Fulmoos au col du Gebidumpass par la conduite d’eau. Vue sur le massif du Mischabel et le Dom (4545m), plus haut sommet de Suisse.
Le col du Simplon relie le canton du Valais au Val Divedro et à Domodossola en Italie du Nord. Il s’agit de l’un des plus beaux passages des Alpes. On l’empruntait déjà à l’âge de pierre. Au 17e siècle, ce sont surtout les contrebandiers et les mercenaires qui le traversaient, car les gorges du Gondo étaient considérées comme infranchissables. La première route carrossable a été construite entre 1800 et 1805 sur l’ordre de Napoléon Bonaparte. En 1801, il ordonna également la construction de l’hospice. Après la chute de Napoléon, cet hospice ne fut achevé qu’en 1831 par les Chanoines du Grand-Saint-Bernard. En 1906, soit un peu plus d’un siècle plus tard, le tunnel ferroviaire de 19 km de long était inauguré.

Depuis l’hospice, on descend tranquillement jusqu’à Blattu en passant devant l’hôtel Monte Leone. Après avoir traversé le Chrummbach, on s’attaque à la montée vers le col du Bistinepass. La vue tout au long de la randonnée se porte sur le Hübschhorn, le Galehorn et le Böshorn, ainsi que sur le fond de la vallée avec la route du Simplon. Un peu plus au nord du chemin des cols alpins, on trouve le lac Hopschusee. Il est intégré dans une mosaïque de végétations des plus diverses: hauts marais, prairies alpines, landes à arbrisseaux nains et terrains secs. Plus haut, on aperçoit les contreforts du haut-marais. Après deux bonnes heures de marche, le col du Bistinepass est franchi et l’on entre dans la vallée du Nanztal. Les trois heures suivantes sont consacrées à la randonnée plaisir: de beaux sentiers, peu de dénivelé, avec des compagnons de route tels que des moutons, des chèvres ou des marmottes, la cascade de Fulmoos. Enfin, on suit le bisse sur le versant opposé, du captage de l’eau jusqu’au col du Gibidumpass.

Le col du Gibidumpass se trouve un peu au-dessus de Visperterminen. C’est ici que pousse la vigne la plus haute d’Europe (Rieben), située sur le flanc sud protégé à 1150 m d’altitude. Le sentier de randonnée fait maintenant un virage à 180 degrés en direction de la vallée de Saas. On traverse alors la réserve naturelle du Sädolwald, avec ses mélèzes et aroles, en partie âgés de plus de 600 ans et ressemblant à une forêt vierge. Il est possible d’y rencontrer des chouettes de Tengmalm et des chouettes chevêchettes, des tétras lyres, des merles à plastron ou des coucous. Après une dernière courte montée, on s’attaque au dernier tronçon de cette longue randonnée, qui s’achève en descendant à Gspon, village interdit aux voitures.
Tour panoramique jusqu’au col du Bistinepass: glaciers au-dessus du Simplon, au nord des Alpes bernoises. Du lac du Fulmoos au col du Gebidumpass par la conduite d’eau. Vue sur le massif du Mischabel et le Dom (4545m), plus haut sommet de Suisse.
Le col du Simplon relie le canton du Valais au Val Divedro et à Domodossola en Italie du Nord. Il s’agit de l’un des plus beaux passages des Alpes. On l’empruntait déjà à l’âge de pierre. Au 17e siècle, ce sont surtout les contrebandiers et les mercenaires qui le traversaient, car les gorges du Gondo étaient considérées comme infranchissables. La première route carrossable a été construite entre 1800 et 1805 sur l’ordre de Napoléon Bonaparte. En 1801, il ordonna également la construction de l’hospice. Après la chute de Napoléon, cet hospice ne fut achevé qu’en 1831 par les Chanoines du Grand-Saint-Bernard. En 1906, soit un peu plus d’un siècle plus tard, le tunnel ferroviaire de 19 km de long était inauguré.

Depuis l’hospice, on descend tranquillement jusqu’à Blattu en passant devant l’hôtel Monte Leone. Après avoir traversé le Chrummbach, on s’attaque à la montée vers le col du Bistinepass. La vue tout au long de la randonnée se porte sur le Hübschhorn, le Galehorn et le Böshorn, ainsi que sur le fond de la vallée avec la route du Simplon. Un peu plus au nord du chemin des cols alpins, on trouve le lac Hopschusee. Il est intégré dans une mosaïque de végétations des plus diverses: hauts marais, prairies alpines, landes à arbrisseaux nains et terrains secs. Plus haut, on aperçoit les contreforts du haut-marais. Après deux bonnes heures de marche, le col du Bistinepass est franchi et l’on entre dans la vallée du Nanztal. Les trois heures suivantes sont consacrées à la randonnée plaisir: de beaux sentiers, peu de dénivelé, avec des compagnons de route tels que des moutons, des chèvres ou des marmottes, la cascade de Fulmoos. Enfin, on suit le bisse sur le versant opposé, du captage de l’eau jusqu’au col du Gibidumpass.

Le col du Gibidumpass se trouve un peu au-dessus de Visperterminen. C’est ici que pousse la vigne la plus haute d’Europe (Rieben), située sur le flanc sud protégé à 1150 m d’altitude. Le sentier de randonnée fait maintenant un virage à 180 degrés en direction de la vallée de Saas. On traverse alors la réserve naturelle du Sädolwald, avec ses mélèzes et aroles, en partie âgés de plus de 600 ans et ressemblant à une forêt vierge. Il est possible d’y rencontrer des chouettes de Tengmalm et des chouettes chevêchettes, des tétras lyres, des merles à plastron ou des coucous. Après une dernière courte montée, on s’attaque au dernier tronçon de cette longue randonnée, qui s’achève en descendant à Gspon, village interdit aux voitures.
24 km
1000 m | 1150 m
7 h 15 min
moyen (chemin de montagne) | difficile

Aller | retour

Aller / retour Simplon Hospiz, Hospiz
Horaire des CFF Montrer l'arrêt et l'itinéraire sur la carte

Saison

Saison
Attention: les tronçons en altitude peuvent comporter de la neige jusqu’en été.

Aller | retour

Contact

Entretien de la signalisation
L'entretien de la signalisation est pris en charge par l'association cantonale de tourisme pédestre, sur mandat des communes.
Valrando
Rue Pré-Fleuri 6
1951 Sion
admin@valrando.ch
www.valrando.ch

Services

Offres à réserver

6 Chemin des Cols Alpins : Binn - Zinal
6 Chemin des Cols Alpins : Binn - Zinal
Haute Route of Europe
Haute Route of Europe
Tout montrer

Lieux

Simplonpass
Simplonpass
Gspon
Gspon
Tout montrer

Curiosités

Hospice du Simplon
Hospice du Simplon
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction