false

La Suisse à VTT

Galerie de photos

Wittnau_AG_DSC01848_3_M.jpg
Wittnau_AG_DSC01877_5_M.jpg
Wittnau_AG_div_020_3_M.jpg
Wittnau_AG_Grotte_3_M.jpg
Wittnau_AG_IMG_6190_7_M.jpg
Wittnau_AG_PICT0009_4_M.jpg

A la marche à

Wittnau AG
Aargauer Weg
Aargauer Weg
Etape 1, Frick–Wittnau
Tout montrer
Aargauer Weg
Aargauer Weg
Etape 2, Wittnau–Aarau
Tout montrer

A VTT à

Wittnau AG
Tiersteinberg Bike
Wittnau
Wittnau AG

Wittnau AG

Wittnau est un village-rue typique, situé dans la vallée, blotti entre les nombreuses collines du Jura tabulaire. Captivant: l'actuel territoire communal était déjà colonisé à la Préhistoire et à l'époque romaine, comme le prouvent des découvertes archéologiques.
Sis dans la vallée supérieure du Fricktal, Wittnau s'étend le long du ruisseau d’Altbach. De belles maisons bordent la rue principale de près de 1,5 km, au centre du village, lui conférant cette image typique de village-chaîne. Son architecture ancienne caractéristique lui a valu d'être inscrit à l'inventaire des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse. Wittnau se trouve à la frontière des cantons de Soleure et de Bâle-Campagne. Le village-rue est blotti entre l’Altenberg, l’Homberg, le Limperg et le Horn, la montagne locale de Wittnau.

Une importante forteresse fut érigée sur cette dernière à la fin de l'âge de bronze, vers 850 av. J.-C., qui offrit un habitat sûr à près de 400 personnes, alors protégées des attaques par des fossés. Au 3ème siècle, ce château fort sur le Horn servit de refuge aux Romains après les expéditions de pillage des Alamans. Ceux-ci s'installèrent dans la région après l'effondrement de la domination romaine – dans un lieu qu'ils nommèrent dès lors Wittnau. Ce nom est composé des termes «weit» (witt), soit vaste, et «Au», zone alluviale. Il signifie donc «weite Au», c’est-à-dire vaste zone alluviale, ou encore «beim weiten, wassernahen Land», soit le vaste territoire proche de l’eau, car Wittnau est en effet une vaste zone qui s'étend le long du ruisseau de la vallée.

La forêt occupe plus de la moitié des 1125 hectares du territoire communal. Ces magnifiques espaces de détente en dehors de l’espace constructible font partie du parc du Jura argovien, un parc naturel régional d'importance nationale, et se prêtent à merveille aux randonnées et promenades. Jusque vers le milieu du 20ème siècle, la ville accueillait principalement des fermiers et des familles de travailleurs à domicile. Ceux-ci tissaient notamment des rubans de soie (passementerie) pour leurs mandants de Bâle. Avec l'ouverture de l’A3 dans les années 70, les constructions se multiplièrent et Wittnau se transforma en une commune résidentielle prisée en bordure de l'agglomération bâloise.

Highlights

  • Chapelle du Buschberg et grotte de Lourdes: la chapelle sur les hauteurs de Wittnau est connue comme lieu de force. La légende raconte qu'en 1668, un maître meunier y survécut miraculeusement à un grave accident. La nouvelle se répandit dans le pays. De plus en plus de pèlerins s'y rendirent, raison pour laquelle on y construisit une petite chapelle en 1868, accessible par un chemin de croix avec 14 stations. La grotte de Lourdes (1902) est située au début de ce chemin.
  • Réserve forestière de Thiersteinberg: la deuxième plus grande réserve forestière du canton d'Argovie se trouve à Wittnau. La surface forestière du Thiersteinberg s'étend sur 12 km². La région du Jura tabulaire est située entre le Horn, avec ses falaises abruptes au nord, et les versants sud ensoleillés. On a ici renoncé à l'exploitation forestière.
  • Horn de Wittnau: à la fin de l'âge de bronze, le Horn de Wittnau servit de lieu d'habitation et de refuge, puis fut plus tard colonisé par les Romains. Il est considéré comme un important lieu de découvertes archéologiques. Les premières fouilles débutèrent en 1934/35. Les découvertes – outils en pierre, fragments de poterie, pièces de monnaie – prouvent que le Horn de Wittnau fut colonisé à diverses époques. Aujourd'hui encore, une partie du mur fortifié est toujours visible.
Wittnau est un village-rue typique, situé dans la vallée, blotti entre les nombreuses collines du Jura tabulaire. Captivant: l'actuel territoire communal était déjà colonisé à la Préhistoire et à l'époque romaine, comme le prouvent des découvertes archéologiques.
Sis dans la vallée supérieure du Fricktal, Wittnau s'étend le long du ruisseau d’Altbach. De belles maisons bordent la rue principale de près de 1,5 km, au centre du village, lui conférant cette image typique de village-chaîne. Son architecture ancienne caractéristique lui a valu d'être inscrit à l'inventaire des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse. Wittnau se trouve à la frontière des cantons de Soleure et de Bâle-Campagne. Le village-rue est blotti entre l’Altenberg, l’Homberg, le Limperg et le Horn, la montagne locale de Wittnau.

Une importante forteresse fut érigée sur cette dernière à la fin de l'âge de bronze, vers 850 av. J.-C., qui offrit un habitat sûr à près de 400 personnes, alors protégées des attaques par des fossés. Au 3ème siècle, ce château fort sur le Horn servit de refuge aux Romains après les expéditions de pillage des Alamans. Ceux-ci s'installèrent dans la région après l'effondrement de la domination romaine – dans un lieu qu'ils nommèrent dès lors Wittnau. Ce nom est composé des termes «weit» (witt), soit vaste, et «Au», zone alluviale. Il signifie donc «weite Au», c’est-à-dire vaste zone alluviale, ou encore «beim weiten, wassernahen Land», soit le vaste territoire proche de l’eau, car Wittnau est en effet une vaste zone qui s'étend le long du ruisseau de la vallée.

La forêt occupe plus de la moitié des 1125 hectares du territoire communal. Ces magnifiques espaces de détente en dehors de l’espace constructible font partie du parc du Jura argovien, un parc naturel régional d'importance nationale, et se prêtent à merveille aux randonnées et promenades. Jusque vers le milieu du 20ème siècle, la ville accueillait principalement des fermiers et des familles de travailleurs à domicile. Ceux-ci tissaient notamment des rubans de soie (passementerie) pour leurs mandants de Bâle. Avec l'ouverture de l’A3 dans les années 70, les constructions se multiplièrent et Wittnau se transforma en une commune résidentielle prisée en bordure de l'agglomération bâloise.

Highlights

  • Chapelle du Buschberg et grotte de Lourdes: la chapelle sur les hauteurs de Wittnau est connue comme lieu de force. La légende raconte qu'en 1668, un maître meunier y survécut miraculeusement à un grave accident. La nouvelle se répandit dans le pays. De plus en plus de pèlerins s'y rendirent, raison pour laquelle on y construisit une petite chapelle en 1868, accessible par un chemin de croix avec 14 stations. La grotte de Lourdes (1902) est située au début de ce chemin.
  • Réserve forestière de Thiersteinberg: la deuxième plus grande réserve forestière du canton d'Argovie se trouve à Wittnau. La surface forestière du Thiersteinberg s'étend sur 12 km². La région du Jura tabulaire est située entre le Horn, avec ses falaises abruptes au nord, et les versants sud ensoleillés. On a ici renoncé à l'exploitation forestière.
  • Horn de Wittnau: à la fin de l'âge de bronze, le Horn de Wittnau servit de lieu d'habitation et de refuge, puis fut plus tard colonisé par les Romains. Il est considéré comme un important lieu de découvertes archéologiques. Les premières fouilles débutèrent en 1934/35. Les découvertes – outils en pierre, fragments de poterie, pièces de monnaie – prouvent que le Horn de Wittnau fut colonisé à diverses époques. Aujourd'hui encore, une partie du mur fortifié est toujours visible.

Aller et retour Wittnau AG

Adresse

Gemeindeverwaltung Wittnau
Oberer Kirchweg 8
5064 Wittnau
Tel. +41 (0)62 865 67 20
gemeindekanzlei@wittnau.ch
www.wittnau.ch

Services

Hébergements

Landgasthof Krone
Landgasthof Krone
Wittnau
Tout montrer

A la marche à

Wittnau AG
Aargauer Weg
Aargauer Weg
Etape 1, Frick–Wittnau
Tout montrer
Aargauer Weg
Aargauer Weg
Etape 2, Wittnau–Aarau
Tout montrer

A VTT à

Wittnau AG
Tiersteinberg Bike