La Suisse à VTT

Galerie de photos

Randonner dans les environs

Via Engiadina
Via Engiadina
Etape 12, Tschlin–Mundaditschas–Vadrain–Pra da la Zipla–Vinadi
Tout montrer

A vélo dans les environs

Inn-Radweg
Inn-Radweg
Etape 4, Martina–Finstermünz–(Landeck-Passau)
Tout montrer

A VTT dans les environs

Fimberpass - Val d'Uina - Reschenpass
Valsot
Finstermünz: Forteresse isolée

Finstermünz: Forteresse isolée

Le passage fortifié isolé de Finstermünz se trouve sur l’ancienne voie romaine, aujourd’hui abandonnée, qui passait par le col du Reschenpass. Jadis, la forteresse gardait la voie fortement utilisée et apportait protection aux voyageurs.
Tout au fond dans la vallée de l’Inntal, à la frontière entre la Basse-Engadine et le Tyrol du Nord, se trouve le pont de Finstermünz. Le choix de son emplacement s’explique par le passage d’une voie autrefois très fréquentée: C’est à cet endroit, où une paroi rocheuse barre la rive est de l’Inn et oblige à passer à l’autre rive de la rivière, que la voie par le col du Reschenpass traverse l’Inn.

Aujourd’hui, on ne peut voir que les restes de la forteresse habsbourgeoise et tyrolienne, qui depuis la fin du 15ème siècle assurait le passage de la rivière. Le fond étroit de la vallée de Finstermünz n’est pas un emplacement particulièrement attrayant ou idéal pour vivre. C’est pourquoi le bâtiment accolé au pont apportait protection contre les aléas météorologiques, la faim et la fatigue, contre les dangers inconnus qui guettaient sur le chemin. Aujourd’hui encore, le lieu est fermé par l’imposante tour avec porte sur la rive droite et la tour allongée du pont qui se dresse au milieu de la rivière.

Le pont présente une architecture sobre, à l’instar des bâtiments presque disgracieux. Construit comme pont couvert en bois, il suit la tradition locale de l’espace alpin. La structure porteuse, une construction en charpente, permet d’enjamber la rivière sans pilier intermédiaire dans le lit de la rivière, l’appui sur la rive gauche étant intégré dans la tour du pont.

Le pont étroit était destiné aux charrettes et aux bêtes de somme, aux cavaliers et aux piétons, mais pas aux gros chariots de transport. Une nouvelle route carrossable fut aménagée pour ces derniers en 1854. Depuis, le chemin se délabre, les bâtiments se lézardent et le pont ne sert plus qu’aux paysans du Schalklhof et aux randonneurs occasionnels.
Le passage fortifié isolé de Finstermünz se trouve sur l’ancienne voie romaine, aujourd’hui abandonnée, qui passait par le col du Reschenpass. Jadis, la forteresse gardait la voie fortement utilisée et apportait protection aux voyageurs.
Tout au fond dans la vallée de l’Inntal, à la frontière entre la Basse-Engadine et le Tyrol du Nord, se trouve le pont de Finstermünz. Le choix de son emplacement s’explique par le passage d’une voie autrefois très fréquentée: C’est à cet endroit, où une paroi rocheuse barre la rive est de l’Inn et oblige à passer à l’autre rive de la rivière, que la voie par le col du Reschenpass traverse l’Inn.

Aujourd’hui, on ne peut voir que les restes de la forteresse habsbourgeoise et tyrolienne, qui depuis la fin du 15ème siècle assurait le passage de la rivière. Le fond étroit de la vallée de Finstermünz n’est pas un emplacement particulièrement attrayant ou idéal pour vivre. C’est pourquoi le bâtiment accolé au pont apportait protection contre les aléas météorologiques, la faim et la fatigue, contre les dangers inconnus qui guettaient sur le chemin. Aujourd’hui encore, le lieu est fermé par l’imposante tour avec porte sur la rive droite et la tour allongée du pont qui se dresse au milieu de la rivière.

Le pont présente une architecture sobre, à l’instar des bâtiments presque disgracieux. Construit comme pont couvert en bois, il suit la tradition locale de l’espace alpin. La structure porteuse, une construction en charpente, permet d’enjamber la rivière sans pilier intermédiaire dans le lit de la rivière, l’appui sur la rive gauche étant intégré dans la tour du pont.

Le pont étroit était destiné aux charrettes et aux bêtes de somme, aux cavaliers et aux piétons, mais pas aux gros chariots de transport. Une nouvelle route carrossable fut aménagée pour ces derniers en 1854. Depuis, le chemin se délabre, les bâtiments se lézardent et le pont ne sert plus qu’aux paysans du Schalklhof et aux randonneurs occasionnels.

Finstermünz: Forteresse isolée

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Lieux

Martina
Martina
Ramosch
Ramosch
Tout montrer

Randonner dans les environs

Via Engiadina
Via Engiadina
Etape 12, Tschlin–Mundaditschas–Vadrain–Pra da la Zipla–Vinadi
Tout montrer

A vélo dans les environs

Inn-Radweg
Inn-Radweg
Etape 4, Martina–Finstermünz–(Landeck-Passau)
Tout montrer

A VTT dans les environs

Fimberpass - Val d'Uina - Reschenpass