false

La Suisse à vélo

Galerie de photos

A la marche à

Yvonand
Chemin des Trois-Lacs
Chemin des Trois-Lacs
Etape 1, Yverdon-les-Bains–Estavayer-le-Lac
Tout montrer
Chemin des grèves du Lac de Neuchâtel
Chemin des grèves du Lac de Neuchâtel
Itinéraire 284, Yvonand–Estavayer-le-Lac
Tout montrer
Chemin du Vallon des Vaux
Chemin du Vallon des Vaux
Itinéraire 129, Yvonand–Yvonand
Tout montrer

A vélo à

Yvonand
Route Mittelland
Route Mittelland
Etape 6, Ins–Yverdon
Tout montrer
Yvonand
Yvonand

Yvonand

Yvonand avec son port de plaisance et sa longue plage de sable sur la rive sud du lac de Neuchâtel est devenu un lieu de villégiature. Les randonnées ou les ballades à vélo dans l’arrière-pays permettent de découvrir différents sites culturels et historiques.
Yvonand se trouve à 438 mètres d’altitude, à proximité du chef-lieu de district Yverdon-les-Bains, dans une large plaine alluviale à l’embouchure de la Mentue dans le lac de Neuchâtel. La région littorale est plate et entourée d’un rideau de roseaux et de forêts. Dans l’arrière-pays, la plaine s’achève en plateau vallonné, avec quelques portions rocheuses raides, Les rivières Mentue et Vaux ont creusé dans les couches de molasse des vallées profondes, enjambées par deux viaducs autoroutiers d’une longueur de plus de 100 mètres.

Le peuplement d’Yvonand est très ancien, comme en témoignent les vestiges des premiers hommes des cavernes dans le vallon du Vaux, les lacustres dans la baie ainsi que la fortification romaine sur la route d’Eburodunum (Yverdon) à Aventicum (Avenches). Des fouilles réalisées près du hameau de Mordagne permirent de mettre à jour les murs de fondation d’une villa romaine. En 1778, on fit à La Baume la découverte d’une magnifique mosaïque, formée par environ 800'000 petits cubes. Des campagnards crurent qu'elle recouvrait un trésor et la détruisirent pendant la nuit.

Pendant longtemps, l’agriculture pratiquée dans la plaine fertile et l’artisanat ont été les activités principales de la commune. Le développement industriel n’a commencé qu’au 19ème avec la réalisation de la ligne ferroviaire et de la route du lac. Au cours du dernier siècle, Yvonand s'est transformé en commune de résidence. En raison de son port de plaisance, de son camping et de la belle plage de sable longue de 200 mètres sur la rive sud du lac de Neuchâtel, la petite, mais combien charmante commune d’Yvonand est aussi de plus en plus apprécié comme lieu de vacances.

La grande variété de randonnées dans les environs d’Yvonand permet de découvrir les nombreuses curiosités de la contrée. La Roche de la Baume (près de Rovray) est une falaise, située au-dessus du village qui offre un point de vue exceptionnel sur le lac et le Jura. Au 14ème siècle, des faux-monnayeurs trouvaient refuge dans ces grottes de grès. Le vallon du Vaux abrite l’Abri-sous-Roche, un site préhistorique creusé dans la falaise à 50 m au-dessus de la rivière Vaux, et plus en amont la tour Saint-Martin datant du 12ème siècle, avec une superbe vue sur les environs. La visite se poursuit par l’église de Chêne-Pâquier du 17ème siècle avec sa forme ovale et les catacombes romaines situées sous l’église du village de Démoret. Le réseau de chemins de randonnée pédestre est complété par des sentiers thématiques comme le «Sentier des grenouilles» qui chemine d'étang en étang ou le «Sentier du tri» qui fournit des informations sur les déchets, leur tri et la manière dont ils sont recyclés.

A deux heures de marche ou à 4 minutes en train d’Yvonand se trouve l’entrée de la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, le plus grand marais bordant un lac en Suisse. Des chemins traversant des paysages de marécages, de forêts et de prairies ainsi qu’un centre d’observation ornithologique garantissent une découverte inoubliable de la nature. Des pistes cyclables bien aménagées mènent d’Yvonand aux villes historiques d’Estavayer-le-Lac, de Grandson et d’Yverdon-les-Bains avec sa célèbre source thermale sulfureuse.

Highlights

  • Plage de sable: Une plage de sable longue de 200 m en légère pente, accessible depuis le camping, attire en été grands et petits.
  • Les chemins de randonnée pédestre permettent de visiter de nombreux sites chargés d’histoire: des découvertes d'époque romaine à la grotte d’un faux-monnayeur.
  • Grande Cariçaie: La rive sud du lac est occupée par cette réserve naturelle d’importance internationale, qui abrite 1000 plantes et 10 000 espèces animales. De mai à octobre, le centre de protection de la nature de Champ-Pittet permet de découvrir la richesse naturelle des rives marécageuses du lac.
Yvonand avec son port de plaisance et sa longue plage de sable sur la rive sud du lac de Neuchâtel est devenu un lieu de villégiature. Les randonnées ou les ballades à vélo dans l’arrière-pays permettent de découvrir différents sites culturels et historiques.
Yvonand se trouve à 438 mètres d’altitude, à proximité du chef-lieu de district Yverdon-les-Bains, dans une large plaine alluviale à l’embouchure de la Mentue dans le lac de Neuchâtel. La région littorale est plate et entourée d’un rideau de roseaux et de forêts. Dans l’arrière-pays, la plaine s’achève en plateau vallonné, avec quelques portions rocheuses raides, Les rivières Mentue et Vaux ont creusé dans les couches de molasse des vallées profondes, enjambées par deux viaducs autoroutiers d’une longueur de plus de 100 mètres.

Le peuplement d’Yvonand est très ancien, comme en témoignent les vestiges des premiers hommes des cavernes dans le vallon du Vaux, les lacustres dans la baie ainsi que la fortification romaine sur la route d’Eburodunum (Yverdon) à Aventicum (Avenches). Des fouilles réalisées près du hameau de Mordagne permirent de mettre à jour les murs de fondation d’une villa romaine. En 1778, on fit à La Baume la découverte d’une magnifique mosaïque, formée par environ 800'000 petits cubes. Des campagnards crurent qu'elle recouvrait un trésor et la détruisirent pendant la nuit.

Pendant longtemps, l’agriculture pratiquée dans la plaine fertile et l’artisanat ont été les activités principales de la commune. Le développement industriel n’a commencé qu’au 19ème avec la réalisation de la ligne ferroviaire et de la route du lac. Au cours du dernier siècle, Yvonand s'est transformé en commune de résidence. En raison de son port de plaisance, de son camping et de la belle plage de sable longue de 200 mètres sur la rive sud du lac de Neuchâtel, la petite, mais combien charmante commune d’Yvonand est aussi de plus en plus apprécié comme lieu de vacances.

La grande variété de randonnées dans les environs d’Yvonand permet de découvrir les nombreuses curiosités de la contrée. La Roche de la Baume (près de Rovray) est une falaise, située au-dessus du village qui offre un point de vue exceptionnel sur le lac et le Jura. Au 14ème siècle, des faux-monnayeurs trouvaient refuge dans ces grottes de grès. Le vallon du Vaux abrite l’Abri-sous-Roche, un site préhistorique creusé dans la falaise à 50 m au-dessus de la rivière Vaux, et plus en amont la tour Saint-Martin datant du 12ème siècle, avec une superbe vue sur les environs. La visite se poursuit par l’église de Chêne-Pâquier du 17ème siècle avec sa forme ovale et les catacombes romaines situées sous l’église du village de Démoret. Le réseau de chemins de randonnée pédestre est complété par des sentiers thématiques comme le «Sentier des grenouilles» qui chemine d'étang en étang ou le «Sentier du tri» qui fournit des informations sur les déchets, leur tri et la manière dont ils sont recyclés.

A deux heures de marche ou à 4 minutes en train d’Yvonand se trouve l’entrée de la réserve naturelle de la Grande Cariçaie, le plus grand marais bordant un lac en Suisse. Des chemins traversant des paysages de marécages, de forêts et de prairies ainsi qu’un centre d’observation ornithologique garantissent une découverte inoubliable de la nature. Des pistes cyclables bien aménagées mènent d’Yvonand aux villes historiques d’Estavayer-le-Lac, de Grandson et d’Yverdon-les-Bains avec sa célèbre source thermale sulfureuse.

Highlights

  • Plage de sable: Une plage de sable longue de 200 m en légère pente, accessible depuis le camping, attire en été grands et petits.
  • Les chemins de randonnée pédestre permettent de visiter de nombreux sites chargés d’histoire: des découvertes d'époque romaine à la grotte d’un faux-monnayeur.
  • Grande Cariçaie: La rive sud du lac est occupée par cette réserve naturelle d’importance internationale, qui abrite 1000 plantes et 10 000 espèces animales. De mai à octobre, le centre de protection de la nature de Champ-Pittet permet de découvrir la richesse naturelle des rives marécageuses du lac.

Aller et retour Yvonand

Adresse

Office du Tourisme Yvonand
Avenue du Temple 15
1462 Yvonand
Tel. +41 (0)24 430 22 02
yvonand.menthue@gmail.com
www.yvonand-tourisme.ch

Services

Hébergements

Hôtel de la Gare
Hôtel de la Gare
Yvonand
Tout montrer

A la marche à

Yvonand
Chemin des Trois-Lacs
Chemin des Trois-Lacs
Etape 1, Yverdon-les-Bains–Estavayer-le-Lac
Tout montrer
Chemin des grèves du Lac de Neuchâtel
Chemin des grèves du Lac de Neuchâtel
Itinéraire 284, Yvonand–Estavayer-le-Lac
Tout montrer
Chemin du Vallon des Vaux
Chemin du Vallon des Vaux
Itinéraire 129, Yvonand–Yvonand
Tout montrer

A vélo à

Yvonand
Route Mittelland
Route Mittelland
Etape 6, Ins–Yverdon
Tout montrer