La Suisse à vélo

Galerie de photos

A vélo dans les environs

Arc jurassien
Arc jurassien
Etape 4, Welschenrohr–Liestal
Tout montrer
Belchen-Panorama-Route
Belchen-Panorama-Route
Itinéraire 112, Olten–Liestal
Tout montrer
Langenbruck
Hauenstein: De commerçants et voyageurs

Hauenstein: De commerçants et voyageurs

Nombreux sont les chemins qui relient le coude du Rhin à Bâle au Plateau suisse en traversant les cols du Jura. Le passage de l’Oberer Hauenstein constitue depuis toujours la principale voie de communication. L’entaille rocheuse à la Chräiegg est communément considérée comme «voie romaine».
L’entaille rocheuse à la Chräiegg a donné le nom de Hauenstein au col.

La première mention écrite de la route par le Hauenstein apparaît en 1145 dans un acte de l’abbaye de Schöntal près de Langenbruck. Mais, la voie est encore plus ancienne et reliait déjà à l’époque romaine Salodurum à Augusta Raurica.

Le passage n’avait pas qu’une fonction militaire, il était aussi emprunté par les commerçants, les voyageurs et les pèlerins, qui à partir du 16ème siècle eurent la possibilité d’utiliser des cartes pour se repérer dans la région.

Le tronçon avec la voie à ornières se divise en deux parties, interrompues par un glissement de terrain. La partie nord se trouve à hauteur de l’entaille rocheuse et présente six niveaux de voies avérées. La partie sud est spectaculaire en raison de sa longueur de plus de 50 mètres.

Le passage fut abandonné au milieu du 18ème siècle. L’utilisation de chariots de transport et de diligences de plus grande taille exigea la construction de nouvelles routes avec des pourcentages de montée moins importants. Ce réaménagement ne put se faire sur les voies à ornières de la Chräiegg.
Nombreux sont les chemins qui relient le coude du Rhin à Bâle au Plateau suisse en traversant les cols du Jura. Le passage de l’Oberer Hauenstein constitue depuis toujours la principale voie de communication. L’entaille rocheuse à la Chräiegg est communément considérée comme «voie romaine».
L’entaille rocheuse à la Chräiegg a donné le nom de Hauenstein au col.

La première mention écrite de la route par le Hauenstein apparaît en 1145 dans un acte de l’abbaye de Schöntal près de Langenbruck. Mais, la voie est encore plus ancienne et reliait déjà à l’époque romaine Salodurum à Augusta Raurica.

Le passage n’avait pas qu’une fonction militaire, il était aussi emprunté par les commerçants, les voyageurs et les pèlerins, qui à partir du 16ème siècle eurent la possibilité d’utiliser des cartes pour se repérer dans la région.

Le tronçon avec la voie à ornières se divise en deux parties, interrompues par un glissement de terrain. La partie nord se trouve à hauteur de l’entaille rocheuse et présente six niveaux de voies avérées. La partie sud est spectaculaire en raison de sa longueur de plus de 50 mètres.

Le passage fut abandonné au milieu du 18ème siècle. L’utilisation de chariots de transport et de diligences de plus grande taille exigea la construction de nouvelles routes avec des pourcentages de montée moins importants. Ce réaménagement ne put se faire sur les voies à ornières de la Chräiegg.

Hauenstein: De commerçants et voyageurs

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Hébergements

Restaurant Chilchli
Restaurant Chilchli
Langenbruck
Tout montrer

A vélo dans les environs

Arc jurassien
Arc jurassien
Etape 4, Welschenrohr–Liestal
Tout montrer
Belchen-Panorama-Route
Belchen-Panorama-Route
Itinéraire 112, Olten–Liestal
Tout montrer