La Suisse à vélo

Galerie de photos

Randonner dans les environs

Chemin Sanetsch-Muveran
Chemin Sanetsch-Muveran
Etape 1, Gsteig–Col du Sanetsch
Tout montrer
AlpnessTrail
AlpnessTrail
Itinéraire 308, Lauenen–Gsteig
Tout montrer

A vélo dans les environs

Alpes vaudoises–Pays de Fribourg
Alpes vaudoises–Pays de Fribourg
Etape 2, Les Diablerets–Jaun
Tout montrer
Gsteig
Sur le sommet du col du Santesch

Sur le sommet du col du Santesch

La route entre le Pays d'Enhaut et la vallée du Rhône par le col du Sanetsch jouit d’une importance régionale. Le tracé particulièrement typique, qui remonte au Moyen Age, a été préservé en grande partie.
La seconde désignation française du col du Sanetsch «col du Sénin» provient de «Sanona», le nom de la Sarine au 11ème siècle. Le col du Sanetsch est mentionné avec le col de la Gemmi dans l’alliance conclue entre Berne et l’évêque de Sion, Henri de Rarogne, le 17 juillet 1252. Selon cette alliance, les conflits entre les parties contractantes devaient être réglés sur le sommet de ces deux cols. Ceux-ci étaient jadis sans aucun doute déjà régulièrement empruntés comme voies de communication.

Au 14ème et 15ème siècle, le col du Sanetsch fut à plusieurs reprises franchi par des troupes. Plus tard, les cartographes Sebastian Münster (1544) et Johannes Stumpf (1548) firent mention du passage dans leurs récits. On en trouve une autre mention dans un guide datant de 1829, le «Taschenbuch für Reisende im Berner Oberlande».

Dans les années de 1960 à 1968, les Berner Kraftwerke créèrent à Sanetsch un lac de retenue, le lac du Sanetsch. Ils aménagèrent une route vers Savièse pour la construction du barrage. Quant à la route vers Gsteig, elle est toujours prolongée par un sentier muletier.
La route entre le Pays d'Enhaut et la vallée du Rhône par le col du Sanetsch jouit d’une importance régionale. Le tracé particulièrement typique, qui remonte au Moyen Age, a été préservé en grande partie.
La seconde désignation française du col du Sanetsch «col du Sénin» provient de «Sanona», le nom de la Sarine au 11ème siècle. Le col du Sanetsch est mentionné avec le col de la Gemmi dans l’alliance conclue entre Berne et l’évêque de Sion, Henri de Rarogne, le 17 juillet 1252. Selon cette alliance, les conflits entre les parties contractantes devaient être réglés sur le sommet de ces deux cols. Ceux-ci étaient jadis sans aucun doute déjà régulièrement empruntés comme voies de communication.

Au 14ème et 15ème siècle, le col du Sanetsch fut à plusieurs reprises franchi par des troupes. Plus tard, les cartographes Sebastian Münster (1544) et Johannes Stumpf (1548) firent mention du passage dans leurs récits. On en trouve une autre mention dans un guide datant de 1829, le «Taschenbuch für Reisende im Berner Oberlande».

Dans les années de 1960 à 1968, les Berner Kraftwerke créèrent à Sanetsch un lac de retenue, le lac du Sanetsch. Ils aménagèrent une route vers Savièse pour la construction du barrage. Quant à la route vers Gsteig, elle est toujours prolongée par un sentier muletier.

Sur le sommet du col du Santesch

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Hébergements

Hotel Restaurant Bären
Hotel Restaurant Bären
Gsteig
Tout montrer

Randonner dans les environs

Chemin Sanetsch-Muveran
Chemin Sanetsch-Muveran
Etape 1, Gsteig–Col du Sanetsch
Tout montrer
AlpnessTrail
AlpnessTrail
Itinéraire 308, Lauenen–Gsteig
Tout montrer

A vélo dans les environs

Alpes vaudoises–Pays de Fribourg
Alpes vaudoises–Pays de Fribourg
Etape 2, Les Diablerets–Jaun
Tout montrer