Email share button

La Suisse à vélo

Améliorations aux itinéraires de «La Suisse à vélo»

Déplacement de l'itinéraire dans le Laufental (2018)

23 Bâle-Franches-Montagnes, Laufen–Bärschwil

Description
Les cyclistes devaient jusqu'alors emprunter la H18 très chargée de véhicules circulant à vitesse élevée. Bien que munie de bandes cyclables des deux côtés, l'utilisation de ce passage était désagréable et dangereuse (p. ex. pour les familles). L'itinéraire passe maintenant à l'écart de la route principale par un chemin agricole juste remis en état. Carte plus grande
Appréciation
La mesure permet d'encore augmenter l'attrait de la Route 23 de «La Suisse à vélo» dans le Laufental. entre Laufen et Bärschwil Station. Elle passe maintenant sur des chemins en grande partie sans trafic motorisé le long de prés et forêts. La coexistence avec le chemin de randonnée pédestre ne pose pas de problèmes car c'est assez large avec visibilité.

Nouvelle construction d’une passerelle pour la mobilité douce (2017)

3 Route Nord-Sud, Arbedo

Description
Une nouvelle passerelle, d’environ 30 m de long et 3 m de large éclairée par LED, permet un accès direct au pont historique sur la rivière Moese. L’ouvrage est destiné à la mobilité douce uniquement et est entièrement revêtu en dur. Jusqu’en 2017, l’itinéraire passait par un chemin pentu revêtu en marne de qualité insuffisante qui est maintenant remplacé. Carte plus grande
Appréciation
La passerelle permet une desserte nettement plus directe et confortable de la nouvelle gare CFF de Castione, la liaison jusqu’à Bellinzone et sert ainsi aux déplacements combinés.
Financement
Le canton a financé environ 50% des coûts, le 50% restant a été pris par les communes concernées.

Nouvelle construction d’une piste cyclable et d’un pont pour la mobilité douce (2017)

31 Percorso Valle Maggia, Tenero–Gordola

Description
La nouvelle voie vélos / piétons a 3 m de large et est entièrement revêtue en dur. Elle relie les localités de Tenero et Gordola par un nouveau parcours plus direct. Elle apporte ainsi une nette plus-value non seulement au tourisme et aux loisirs mais aussi aux déplacements quotidiens. L’aménagement suit en partie les voies des CFF et traverse la Verzasca sur une nouvelle passerelle de 17 m de long. Carte plus grande
Appréciation
La nouvelle voie vélos / piétons améliore les liaisons cyclables tant régionales que locales qui sont plus directes. Elle apporte des améliorations sensibles au niveau de la sécurité et augmente la qualité de la desserte, entre autres du centre sportif national et des campings à Tenero. Le voisinage est également de meilleure qualité car la route passe par des endroits plus tranquilles à l’écart d’infrastructures routières importantes.
Financement
Le canton a financé environ 70% des coûts, le 30% restant a été pris par les communes concernées.

Déplacement de l'itinéraire au Pays de Gex (2017)

50 Route du pied du Jura, Céligny–Versoix

Description
L'itinéraire entre Céligny et Versoix a été déplacé sur une longueur d'environ 11 km. Il emprunte maintenant en grande partie des chemins sans trafic motorisé à travers champs et forêts. A Chavannes-de-Bogis, la traversée d'une route principale fortement fréquentée a été sécurisée par un nouveau feu lumineux. Carte plus grande
Appréciation
La Route 50 est devenue nettement plus attrayante et sûre dans ce secteur grâce à ce déplacement. Cette modification a aussi son importance dans le réseau, car la Route 50 se distingue maintenant clairement de l'itinéraire national no1 Route du Rhône, tant dans l'espace que dans le caractère environnant.

Nouvelle construction d'un pont pour piétons et vélos à la gare de Landquart (2017)

21 Route du Prättigau, Gare de Landquart–Jonction autoroutière de Landquart

Description
Le nouveau pont de 70 m pour les vélos sur la Landquart est l'élément central de la piste cyclable dans le secteur de la gare de Landquart. Ce pont assure aux piétons et cyclistes une liaison plus directe vers Landquart. Carte plus grande
Appréciation
Cette nouvelle construction offre aux piétons et cyclistes une liaison directe et sûre à l'écart du trafic motorisé, ce dont profite aussi la Route 21 de «La Suisse à vélo».
Financement
Les coûts de construction de ce tronçon de piste cyclable, y compris le pont, se montent à environ 1,7 millions de CHF, financés à 36% par la Confédération, 51% par le canton et 13% par les communes.

Nouvelle construction d'une piste cyclable le long de la Birse (2017)

23 Bâle-Franches-Montagnes, Soyhières–Delémont

Description
L'itinéraire pour les vélos empruntait jusqu'en 2017 une route cantonale très chargée. Bien que munie de bandes cyclables, ce passage n'était pas attrayant. Un chemin a maintenant été aménagé sur la rive est de la Birse sur une longueur d'environ 2 km en tant que voie pour la mobilité douce afin d'augmenter le confort des piétons et cyclistes. Carte plus grande
Appréciation
La nouvelle construction permet un tracé par un chemin entièrement sans trafic, très à l'écart de la route cantonale et passant par le cadre idyllique de la Birse. Le nouveau tronçon dessert en plus des fortifications historiques de la seconde guerre mondiale. Afin de préserver la qualité du chemin de randonnée pédestre, seule une moitié a été munie d'un revêtement en dur alors que l'autre est en marne.
Financement
Les mesures ont coûté 640'000 francs en tout. La réalisation fait partie du projet d'agglomération de Delémont: 100'000 francs proviennent de la Confédération, le reste du canton.

Aménagement et séparation du parking du stand de tir Choller, Zoug (2017)

9 Route des Lacs ainsi que 94 et 99, Zoug, devant le stand de tir de Choller

Description
Le nouvel aménagement du parking a permis de séparer entièrement un cheminement pour piétons et cyclistes sur d’environ 130 m. Carte plus grande
Appréciation
Cette mesure permet un passage plus sûr et attrayant.
Financement
Le financement a été assuré à 100% par la commune.

Nouvelle construction d'une piste cyclable en Haute-Ajoie (2017)

647 Sur les traces des Dinosaures, Chevenez–Rocourt

Description
Entre Chevenez et Rocourt resp. Réclère, une nouvelle piste cyclable a été construite sur environ 3,5 km de long, ce qui a permis de déplacer l'itinéraire local sur une longueur de 7 km. Pour cela, un nouveau passage supérieur sur la route cantonale a été réalisé en tenant compte des besoins de la mobilité douce. Carte plus grande
Appréciation
L'itinéraire passe maintenant à l'écart de la route cantonale et est ainsi nettement plus attrayant et sûr. Les améliorations ne servent pas qu'à l'itinéraire local de «La Suisse à vélo» mais aussi aux déplacements quotidiens.
Financement
Les travaux ont été réalisés dans le cadre du projet de remaniement parcellaire de Rocourt et ont coûté 560'000 francs.

Nouvelle construction d’une piste cyclable Maggiatal (2016)

31 Percorso Valle Maggia, Tegna–Avegno

Description
A l’entrée du Val Maggia, une nouvelle piste cyclable de 1,2 km a été construite sur un tracé entièrement propre et à l’écart de l’étroite route cantonale. Le cœur du projet est la rénovation de l’ancien pont ferroviaire à Ponte Brolla maintenant destiné aux cyclistes. Il y a également un nouveau passage supérieur à Avegno. Un chemin de fer à voie étroite a circulé entre Bignasco et Locarno de 1907 à 1968. Le tracé abandonné depuis est maintenant destiné aux vélos. C’est idéal en raison non seulement des ouvrages d’art romantiques, mais aussi des caractéristiques techniques d’une ancienne voie ferrée correspondant idéalement aux besoins des cyclistes: largeur généreuse de 3,3 mètres, surface plane et faibles déclivités. Carte plus grande
Appréciation
L’ancien parcours à l’entrée du Val Maggia par l’étroite et fréquentée route cantonale était inattrayant et risqué. C’était particulièrement dommage car la vallée est très appréciée des touristes en raison de ses beautés naturelles et de ses villages traditionnels. Le tronçon ouvert en 2016 désamorce le problème. Mais il ne s’agit pas d’en rester là: l’aménagement de la voie cyclable du Val Maggia est déjà planifié de Locarno à Bignasco. La liaison correspond avant tout à des besoins touristiques, mais plusieurs secteurs sont aussi utiles aux déplacements quotidiens, notamment pour se rendre à l’école.
Financement
La nouvelle construction a coûté 3 millions de francs au total. Le canton a pris en charge le 86% et les communes concernées le 14%. Les investissements réalisés et ceux encore envisagés entre Tegna et Bignasco se montent à environ 20 millions de francs.

Nouvelle construction d'une piste cyclable de Vinadi à Finstermünz (2016)

65 Voie cyclable de l'Inn, Vinadi–frontière nationale à Finstermünz

Description
La nouvelle construction d'une piste cyclable de 1,8 km le long de l'Inn permet de reprendre resp. de prolonger la piste existante du Tirol à partir de la frontière nationale. Un secteur supplémentaire de la voie cyclable de l'Inn peut ainsi rester à l'écart de la route cantonale. Carte plus grande
Appréciation
Ce nouveau secteur augmente non seulement la sécurité mais aussi la qualité des environs grâce au tracé à proximité de la rivière. L'attrait de la Route 65 de «La Suisse à vélo» s'en trouve également encore amélioré.
Financement
Le financement a été assuré à 55% par le canton et 45% par la commune.

Déplacements de l'itinéraire dans le Mesocco (2016)

6 Route des Grisons, Mesocco–Pian San Giacomo

Description

L'itinéraire entre Mesoco et Pian San Giacomo a été déplacé sur une longueur de 5,2 km de la route cantonale vers un chemin utilisé par l'agriculture et interdit au trafic motorisé. Carte plus grande
Appréciation
Le confort des cyclistes a nettement pu être amélioré malgré la plus forte montée en raison de la gêne occasionnée par les gaz d'échappement. Les points de vue sur la vallée et l'imposant pont autoroutier sont impressionnantes depuis le nouveau tracé qui passe vers de belles étables ainsi que des enclos à chèvres et ânes. En outre, diverses places pour se reposer sont à disposition.
Financement
Les modifications à apporter à la signalisation ont été entièrement supportées par le canton.

Déplacement de l’itinéraire de Gisikon à Root (2016)

9 Route des Lacs, Gisikon–Root

Description
Entre Gisikon et Root, l’itinéraire de «La Suisse à vélo» a été déplacé sur 2,5 km. Le but était d’éviter aussi bien la jonction autoroutière de Gisikon / Root que la route cantonale. L’itinéraire passe maintenant par des rues de desserte et communales en traversant la route cantonale vers Root où la piste cyclable peut aussi utiliser une rampe hélicoïdale sous la ligne du train. Carte plus grande
Appréciation
Le nouveau tracé évite un carrefour pas attrayant de la jonction autoroutière de Gisikon / Root. On ne longe plus la Reuss et pas non plus l’autoroute ce qui ouvre de beaux points de vue sur le Rontal, en partie avec le Pilate au loin.
Financement
Les modifications à apporter à la signalisation ont été entièrement supportées par le canton.

Nouvelle construction d’un chemin pour piétons et vélos d’Ägerisee à Sattel (2016)

9 Route des Lacs, Sattel

Description

Une voie combinée vélos / piétons de 2,60 m de large a été réalisée sur le tronçon de la Brunnenstrasse à la Trombachstrasse (990 m de long). Les travaux se sont déroulés à côté de l’élargissement de la route à 6 m avec surlargeur dans les virages et accotements. Carte plus grande
Appréciation
L’élargissement a permis d’améliorer la sécurité en général, en particulier pour la mobilité douce avec la construction d’une voie combinée vélos / piétons. Les cyclistes utilisent maintenant la voie combinée à la montée en direction de Sattel. Un tourne à gauche est supprimé sur l’itinéraire de «La Suisse à vélo» car la voie cyclable permet de traverser la route cantonale.
Financement
Le financement a été assuré à 100% par le canton.

Nouvelle construction d’une piste cyclable sur la digue du Rhône (2016)

1 Route du Rhône, Gampel–Niedergampel

Description
L’itinéraire de «La Suisse à vélo» entre Gampel et Getwing passait jusqu’alors par la route cantonale qui n’était que peu attrayante et pas idéale au niveau sécurité. L’itinéraire emprunte maintenant la digue du Rhône par un tracé interdit au trafic motorisé. Le chemin existant a été rénové, y compris une nouvelle couche de revêtement stabilisée. L’itinéraire a ainsi pu être déplacé sur une longueur de 4 km. Carte plus grande
Appréciation
Le déplacement sur la digue du Rhône permet à l’itinéraire de rester le long du cours d’eau. En tant que maître de l’ouvrage, le service de la mobilité a saisi la chance d’en même temps améliorer la desserte du camping de Gampel et de rénover le pont sur le ruisseau Tschingil. La prochaine mesure dans la région doit permettre d’aménager de manière analogue le tronçon entre Rarogne et Niedergesteln pour y déplacer l’itinéraire.
Financement
La réalisation de la piste cyclable est revenue à environ 420’000 francs dont le 70% a été pris par le canton.

Nouvelle construction de deux ponts dans la région d'Olten (2015)

50 Route du Pied du Jura, Olten–Rickenbach

Description
Grâce à la construction de deux nouveaux ponts et d’un passage inférieur pour la mobilité douce, le parcours de la Route 50 du Pied du Jura de «La Suisse à vélo» et celui de la Route 3 Mittelland-Skate de «La Suisse en rollers» ont pu être déplacés entre Olten et Rickenbach sur une longueur de 5 km. Les deux itinéraires passent maintenant par la vieille ville d’Olten et suivent ensuite le cours de la Dünnern, petite rivière partiellement renaturée. Carte plus grande
Appréciation
Le nouveau parcours est plus sûr, plus direct et plus intéressant avec des possibilités de se reposer le long de la Dünnern renaturée. Ce parcours rend également service aux déplacements quotidiens à vélo et relie la région de Gäu avec le centre d’Olten.
Financement
La construction des trois ouvrages a pris deux années. Le canton de Soleure et la ville d’Olten y ont investi 2,3 millions de francs en tout.

Amélioration constructive et déplacement du parcours des vélos de Boningen à Ruppoldingen (2014)

5 Route Mitteland et 8 Route de l’Aar, Boningen–Ruppoldingen

Description
Entre Boningen et Olten Ruttigen, les itinéraires de «La Suisse à vélo» ont pu être améliorés par des constructions (chemin pour piétons et cyclistes, sécurisation du tourne à gauche de Ruttigen). Les travaux se sont déroulés en partie dans le cadre de l’aménagement de l’autoroute. L’itinéraire a pu être déplacé sur environ 3,8 km à l’écart de la route cantonale très chargée (y-c. par des poids lourds) et ainsi bien amélioré. Carte plus grande
Appréciation
L’itinéraire passe maintenant plus près de l’Aar et permet un meilleur accès aux secteurs attrayants de la rivière aux environs de Ruppoldingen. La sécurité est également nettement améliorée.
Financement
Le financement a été assuré à 20% par la Confédération (aménagement des routes nationales), à 55% par le canton et à 25% par les communes.

Nouvelle construction d’une piste cyclable et d’un pont pour piétons à Melide (2015)

3 Route Nord-Sud, Melide–Bissone

Description

Entre Melide et Bissone, une nouvelle piste cyclable de 1,2 km et deux nouveaux ponts piétonniers ont été construits si bien que la mobilité douce bénéficie maintenant de sa propre promenade le long du lac. Grâce aux nouveaux ponts piétonniers, les trottoirs sur les ponts de la route cantonale ont pu être transformés en pistes cyclables indépendantes. Carte plus grande

Appréciation
Grâce à la séparation entre transports individuels motorisés, vélos et piétons, la sécurité du trafic sur ce secteur étroit et dangereux a été considérablement augmentée. La nouvelle piste cyclable améliore nettement le confort des cyclistes par sa largeur et son revêtement. La mobilité douce relie maintenant idéalement Bissone à la gare de Melide. Pour les résidents et touristes, il est nettement plus attrayant de se rendre à pied ou à vélo aux plages publiques, au musée en plein air Swissminiatur, au centre sportif, à la piscine ou aux hôtels, magasins et restaurants.
Financement
Le projet a coûté 3,5 millions de francs au total. Le canton a pris en charge le 75% et les communes concernées le 25%.

Rénovation de la chaussée avec optimisations pour la mobilité douce (2015)

2 Route du Rhin et 753 Route d’Hegau, traversée de Stein am Rhein

Description
Lors de la rénovation de la chaussée de l’Hemishoferstrasse à Stein am Rhein, un passage étroit pour les vélos a été éliminé. En même temps, une voie centrale banalisée a été marquée et l’entrée de la localité aménagée de manière plus confortable pour les vélos. Les mesures ont pu être réalisées sur des terrains appartenant à la commune. Carte plus grande
Appréciation
L’itinéraire de «La Suisse à vélo» passe maintenant sans interruption par des bandes cyclables suffisamment larges ou des pistes cyclables ce qui améliore la sécurité et le confort. En outre, le nouveau tracé est plus direct, car il ne faut plus faire un détour en parallèle par des rues de quartiers.

Amélioration du passage inférieur pour vélos et piétons (2015)

753 Route d’Hegau, traversée de Thayingen

Description
De nombreuses améliorations pour les cyclistes et piétons ont été réalisées lors de la construction d’un passage sous-voies à la gare. Un nouvel aménagement aide à traverser et facilite le tourner à gauche de la Rietstrasse vers la Erlengasse. Un sens unique a pu être ouvert aux vélos. Des ouvrages d’art ont été nécessaires pour aménager la traversée en raison des espaces réduits à disposition. Carte plus grande
Appréciation
Grâce à ces mesures, la Route 753 de «La Suisse à vélo» pourra, dès 2018, passer par le centre de la localité qui offre aux voyageurs à vélo des possibilités de ravitaillement. En comparaison avec le précédent tracé par la zone industrielle, la qualité a nettement été améliorée.
Financement
Les coûts de réalisation des mesures constructives se montent à 340’000 CHF, pris en charge à 40% par la Confédération (via les programmes d’agglomération), à 30% par le canton et à 30% par la commune.

Nouvelle construction d’un pont et d’une piste cyclable sur la Birse (2014)

64 Lötschberg–Jura, Loveresse–Pontenet

Description
La construction d’un nouveau pont pour la mobilité douce et d’une piste cyclable fait disparaître une dangereuse manœuvre de tourner à gauche sur une route cantonale hors localité entre Pontenet et Loveresse. Carte plus grande
Appréciation
Le nouveau pont ainsi que la piste cyclable comblent la dernière lacune de la voie cyclable dans la vallée de Tavannes. La Route 64 entre Reconvilier et Court peut maintenant être entièrement à l’écart de la route cantonale. Le tracé le long de la Birse apporte en outre des améliorations au confort, à l’attrait et à la sécurité.
Financement
Les coûts totaux de construction se montent à 325’000 CHF, dont 80’000 pour le canton et 245’000 pour les communes.