77 Rigi–Reuss–Klettgau
77 Rigi–Reuss–Klettgau

La Suisse à vélo

etappe-0892

Rigi–Reuss–Klettgau

Etape 3, Brugg–Bad Zurzach

Reportage sur le chemin
68 photos

VL_077_03_065_vor_Tegerfelden_R_F_M.jpg
etappe-0892

Rigi–Reuss–Klettgau

La tour noire «Schwarzer Turm» surveille Brugg depuis 800 ans. Au château fort, l’Aare avale la Reuss et la Limmat puis poursuite par le Studenland inconnu et les derniers contreforts du Jura pour finalement plonger dans les bains thermaux de Zurzach.
Près du Mülisteig, on traverse l’Aar, qui est rejointe un peu plus loin par la Reuss et la Limmat. Les trois cours d’eau s’associent amicalement – la plupart du temps, mais pas toujours -– et se nomment désormais Aar. Ils ont l’air de bien s’amuser lors de leur voyage vers le Rhin, dans une région de contreforts du Jura qui s’affaiblissent, de champs de poireaux aux reflets bleutés et de riz mouillé. Au prochain pont, leurs joyeux gargouillis s’estompent un peu. Car le pont Stilli n’est pas si calme que ça et le bruit du trafic couvre tout. C’est ici que la rivière et les vélos se séparent. Ces derniers glissent en direction de la vallée du Surbtal et se frayent bientôt un chemin à travers l’agitation de Würenlingen avant d’entamer la montée vers le «Studenland». Le Studenland est un beau pays. Aurait-il reçu son nom d’une exploitation forestière trop intensive, de sorte qu’il ne pousse aujourd’hui presque plus que des plantes vivaces? Quoi qu’il en soit, les vaches et les moutons se plaisent dans les pâturages. Pour les cyclistes, c’est une région où il fait bon souffler et se laisser aller.

Les premières synagogues de Suisse furent construites à Endingen ainsi que dans le village voisin de Lengnau, tous deux situés directement au bord du ruisseau Surb. Elles témoignent aujourd’hui encore du passé mouvementé de l’implantation juive. Après avoir été chassés des villes entre 1623 et 1633, les juifs suisses ne purent s’installer qu’ici avant que la liberté d’établissement ne leur soit accordée en 1866. À Tegerfelden, on pratique la viticulture avec beaucoup de passion. Le village, avec ses sols calcaires, fait partie des meilleurs vignobles du canton d’Argovie. Malgré la mécanisation, les viticulteurs doivent encore beaucoup travailler à la main. Parmi les cépages, on trouve le Blauburger, idéal pour la culture sur sol calcaire, ainsi que le Riesling-Silvaner et le Garanoir. Ce dernier est une nouvelle variété qui date de 1970, issue d’un croisement entre le Gamay rouge et le Reichensteiner blanc.

En passant par le Wizacherhof et le Waldhof, on arrive bientôt sur le Zurzacherberg, à 476 mètres d’altitude. Lors de la descente, on prendra soin de freiner à temps sous peine de passer à côté du parc animalier. Celui-ci est gratuit et doit être mis à la disposition des visiteurs comme oasis de bien-être. Joliment située au bord du Rhin, Zurzach est une importante station thermale avec une source de sel de Glauber à 39,5 degrés. À l’époque romaine, la ville était importante en tant que passage fluvial. Et enfin, grâce à «Papa Moll Land», le personnage de livre pour enfants le plus populaire de Suisse observe la vie du village de Zurzach depuis presque tous les coins de rue.
La tour noire «Schwarzer Turm» surveille Brugg depuis 800 ans. Au château fort, l’Aare avale la Reuss et la Limmat puis poursuite par le Studenland inconnu et les derniers contreforts du Jura pour finalement plonger dans les bains thermaux de Zurzach.
Près du Mülisteig, on traverse l’Aar, qui est rejointe un peu plus loin par la Reuss et la Limmat. Les trois cours d’eau s’associent amicalement – la plupart du temps, mais pas toujours -– et se nomment désormais Aar. Ils ont l’air de bien s’amuser lors de leur voyage vers le Rhin, dans une région de contreforts du Jura qui s’affaiblissent, de champs de poireaux aux reflets bleutés et de riz mouillé. Au prochain pont, leurs joyeux gargouillis s’estompent un peu. Car le pont Stilli n’est pas si calme que ça et le bruit du trafic couvre tout. C’est ici que la rivière et les vélos se séparent. Ces derniers glissent en direction de la vallée du Surbtal et se frayent bientôt un chemin à travers l’agitation de Würenlingen avant d’entamer la montée vers le «Studenland». Le Studenland est un beau pays. Aurait-il reçu son nom d’une exploitation forestière trop intensive, de sorte qu’il ne pousse aujourd’hui presque plus que des plantes vivaces? Quoi qu’il en soit, les vaches et les moutons se plaisent dans les pâturages. Pour les cyclistes, c’est une région où il fait bon souffler et se laisser aller.

Les premières synagogues de Suisse furent construites à Endingen ainsi que dans le village voisin de Lengnau, tous deux situés directement au bord du ruisseau Surb. Elles témoignent aujourd’hui encore du passé mouvementé de l’implantation juive. Après avoir été chassés des villes entre 1623 et 1633, les juifs suisses ne purent s’installer qu’ici avant que la liberté d’établissement ne leur soit accordée en 1866. À Tegerfelden, on pratique la viticulture avec beaucoup de passion. Le village, avec ses sols calcaires, fait partie des meilleurs vignobles du canton d’Argovie. Malgré la mécanisation, les viticulteurs doivent encore beaucoup travailler à la main. Parmi les cépages, on trouve le Blauburger, idéal pour la culture sur sol calcaire, ainsi que le Riesling-Silvaner et le Garanoir. Ce dernier est une nouvelle variété qui date de 1970, issue d’un croisement entre le Gamay rouge et le Reichensteiner blanc.

En passant par le Wizacherhof et le Waldhof, on arrive bientôt sur le Zurzacherberg, à 476 mètres d’altitude. Lors de la descente, on prendra soin de freiner à temps sous peine de passer à côté du parc animalier. Celui-ci est gratuit et doit être mis à la disposition des visiteurs comme oasis de bien-être. Joliment située au bord du Rhin, Zurzach est une importante station thermale avec une source de sel de Glauber à 39,5 degrés. À l’époque romaine, la ville était importante en tant que passage fluvial. Et enfin, grâce à «Papa Moll Land», le personnage de livre pour enfants le plus populaire de Suisse observe la vie du village de Zurzach depuis presque tous les coins de rue.
20 km
Goudron: 19 km
Revêtement naturel: 1 km
280 m | 300 m
facile

Aller | retour

En route …

Circulation
Attention: routes principales Stilli–Würenlingen et Oberwald (Tegerfelden)–Zurzach très fréquentées

Aller | retour

Services

Hébergements

BnB Im Schlössli
BnB Im Schlössli
Gebenstorf
Blue Wall BnB
Blue Wall BnB
Gebenstorf
Hotel Rotes Haus Brugg AG
Hotel Rotes Haus Brugg AG
Brugg
Bar Restaurant Hotel Gotthard
Bar Restaurant Hotel Gotthard
Brugg AG
Jugendherberge Brugg
Jugendherberge Brugg
Brugg AG
Casa Scaletto Gross + Partner
Casa Scaletto Gross + Partner
Turgi
Farmers Place
Farmers Place
Kleindöttingen
Gasthof zur Waag
Gasthof zur Waag
Bad Zurzach
Hotel zur Post
Hotel zur Post
Bad Zurzach
Parkhotel Bad Zurzach
Parkhotel Bad Zurzach
Bad Zurzach
Tout montrer

Lieux

Brugg AG
Brugg AG
Bad Zurzach
Bad Zurzach
Tout montrer

Curiosités

Château de Habsbourg
Château de Habsbourg
Couvent de Königsfelden
Couvent de Königsfelden
Sentier des légionnaires de Vindonissa
Sentier des légionnaires de Vindonissa
Musée de Vindonissa
Musée de Vindonissa
Brugg: Point de passage
Brugg: Point de passage
Pump track Wasserschloss
Pump track Wasserschloss
Château d’eau
Château d’eau
psi forum
psi forum
Axporama
Axporama
Musée viticole d'Argovie
Musée viticole d'Argovie
Collégiale Sainte-Vérène
Collégiale Sainte-Vérène
Tout montrer

Natation

Piscine de plein air Heumatten Windisch
Piscine de plein air Heumatten Windisch
Piscine thermale Zurzach
Piscine thermale Zurzach
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux rouges pour le vélo. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre tour.
Signalisation de direction