false

La Suisse à pied

Galerie de photos

A la marche à

Lavorgo
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 26, Osco–Anzonico
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 27, Anzonico–Biasca
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 14, Lavorgo–Biasca
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 13, Rodi–Lavorgo
Tout montrer

A vélo à

Lavorgo
Route Nord-Sud
Route Nord-Sud
Etape 6, Airolo–Bellinzona
Tout montrer
Faido
Lavorgo

Lavorgo

La vallée de la Léventine, au sud du Saint-Gothard, est un important axe de trafic qui passe par ce fameux col alpin. Cette situation a permis le développement du hameau de Lavorgo, dans le fond de vallée de la Moyenne Léventine.
Au sud du Saint-Gothard, se dessine la Léventine. La topographie de cette vallée permet la délimitation de trois zones. Les gorges du Monte Piottino séparent la Haute Léventine au nord de la Moyenne Léventine au centre, qui se distingue elle-même de la Basse Léventine, au sud, par les gorges de la Biaschina. Les gorges du Monte Piottino comme celles de la Biaschina constituent des passages très encaissés de la Léventine, avec des parois abruptes. Du fait de ces brusques différences de niveau, les conditions climatiques sont très variables entre la Haute, la Moyenne et la Basse Léventine. Dans la Basse Léventine, on se croit presque en Italie, tandis que dans la Haute Léventine, il règne un climat alpin.

Dans le fond de vallée de la Moyenne Léventine, à l'extrémité septentrionale des gorges de la Biaschina, se trouve Lavorgo. Très tôt des hommes s'y sont installés, comme en témoignent les restes de sépultures préhistoriques et romaines. Après le contournement des gorges impraticables de la Biaschina, Lavorgo est devenu un relais pour les muletiers. Même pour le trafic moderne, les gorges ont constitué un obstacle majeur, jusqu'à la construction du chemin de fer et ses deux tunnels de retournement et de l'autoroute avec son viaduc. La construction à la fin du 19ème siècle du chemin de fer du Gothard, qui faisait un arrêt à Lavorgo, a permis au village de connaître un essor considérable. Mais depuis la fermeture de la gare, les 250 habitants de Lavorgo connaissent de nouveau le calme. Ainsi, la région et ses alentours, telles les terrasses ensoleillées surplombant la Léventine, peuvent être explorés à l'écart de l'agitation touristique.

Highlights

  • Gorges de la Biaschina - ces gorges encaissées et abruptes constituent un véritable défi en termes de circulation.
La vallée de la Léventine, au sud du Saint-Gothard, est un important axe de trafic qui passe par ce fameux col alpin. Cette situation a permis le développement du hameau de Lavorgo, dans le fond de vallée de la Moyenne Léventine.
Au sud du Saint-Gothard, se dessine la Léventine. La topographie de cette vallée permet la délimitation de trois zones. Les gorges du Monte Piottino séparent la Haute Léventine au nord de la Moyenne Léventine au centre, qui se distingue elle-même de la Basse Léventine, au sud, par les gorges de la Biaschina. Les gorges du Monte Piottino comme celles de la Biaschina constituent des passages très encaissés de la Léventine, avec des parois abruptes. Du fait de ces brusques différences de niveau, les conditions climatiques sont très variables entre la Haute, la Moyenne et la Basse Léventine. Dans la Basse Léventine, on se croit presque en Italie, tandis que dans la Haute Léventine, il règne un climat alpin.

Dans le fond de vallée de la Moyenne Léventine, à l'extrémité septentrionale des gorges de la Biaschina, se trouve Lavorgo. Très tôt des hommes s'y sont installés, comme en témoignent les restes de sépultures préhistoriques et romaines. Après le contournement des gorges impraticables de la Biaschina, Lavorgo est devenu un relais pour les muletiers. Même pour le trafic moderne, les gorges ont constitué un obstacle majeur, jusqu'à la construction du chemin de fer et ses deux tunnels de retournement et de l'autoroute avec son viaduc. La construction à la fin du 19ème siècle du chemin de fer du Gothard, qui faisait un arrêt à Lavorgo, a permis au village de connaître un essor considérable. Mais depuis la fermeture de la gare, les 250 habitants de Lavorgo connaissent de nouveau le calme. Ainsi, la région et ses alentours, telles les terrasses ensoleillées surplombant la Léventine, peuvent être explorés à l'écart de l'agitation touristique.

Highlights

  • Gorges de la Biaschina - ces gorges encaissées et abruptes constituent un véritable défi en termes de circulation.

Aller et retour Lavorgo

Adresse

Bellinzonese e Alto Ticino Turismo
InfoPoint Leventina
Via della Stazione 22
6780 Airolo
Tel. +41 (0)91 869 15 33
leventina@bellinzonese-altoticino.ch
www.bellinzonese-altoticino.ch

Services

Hébergements

Agriturismo - B&B Bertazzi
Agriturismo - B&B Bertazzi
Cavagnago
Azienda Marchiei
Azienda Marchiei
Osco
Capanna Campo Tencia CAS
Capanna Campo Tencia CAS
Chironico
Capanna Gana Rossa
Capanna Gana Rossa
Faido
Capanna Prodör
Capanna Prodör
Faido
Capanna Sponda
Capanna Sponda
Chiasso
Hotel Defanti
Hotel Defanti
Lavorgo
Hotel Ristorante Pizzeria Elvezia
Hotel Ristorante Pizzeria Elvezia
Lavorgo
Ostello Capuccini Faido
Ostello Capuccini Faido
Faido
Osteria Anzonico
Osteria Anzonico
Anzonico
Tout montrer

Curiosités

Strada alta (Madrano–Osco)
Strada alta (Madrano–Osco)
Tout montrer

A la marche à

Lavorgo
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 26, Osco–Anzonico
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 27, Anzonico–Biasca
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 14, Lavorgo–Biasca
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 13, Rodi–Lavorgo
Tout montrer

A vélo à

Lavorgo
Route Nord-Sud
Route Nord-Sud
Etape 6, Airolo–Bellinzona
Tout montrer