La Suisse à pied

Galerie de photos

Randonner dans les environs

Sentiero Verzasca
Sentiero Verzasca
Etape 2, Lavertezzo–Locarno
Tout montrer
Corippo
Mergoscia–Corippo

Mergoscia–Corippo

La randonnée à l’ouest du Lago di Vogorno offre un beau paysage à l’écart de la route du Val Verzasca et, à la fin, une vue sur l’un des plus beaux villages du Tessin, Corippo, qui souffrit fortement de l’exode au cours des 150 dernières années.
À l’inverse des villages sur le flanc gauche de la vallée, les villages à droite de la Verzasca et respectivement du lac artificiel de Vogorno, rempli en 1965, ne disposèrent d’une route de circulation qu'à partir de 1883. De Contra, on ne pouvait alors rejoindre Mergoscia et Corippo que par des sentiers muletiers aménagés en de nombreux endroits abrupts en escaliers, comme cela était d’usage au Tessin, ce qui les préservait le mieux de l’érosion, leur conférant ainsi une longue durée de vie. La liaison entre Mergoscia et Corippo est déjà mentionnée sous cette forme en 1741. Elle témoigne d’une construction à la qualité technique élevée et conduit de plus aux moulins et surfaces agricoles exploitées.

Les chapelles en bord de chemin sont également nombreuses et prouvent la profonde croyance des habitants de la vallée. La chapelle de Liano bâtie en 1634 a ainsi sûrement entendu plusieurs prières courtes et ferventes de la vallée sauvage, où les éboulis et les crues faisaient sans cesse de nouvelles victimes. Leur grande confiance en Dieu a finalement permis aux habitants d’ériger des édifices grandioses. Le pont en dessous de Corippo est l’un d’entre eux. Le centre du village de Corippo est sous protection du patrimoine; il vaut la peine de flâner dans le village et son église.
La randonnée à l’ouest du Lago di Vogorno offre un beau paysage à l’écart de la route du Val Verzasca et, à la fin, une vue sur l’un des plus beaux villages du Tessin, Corippo, qui souffrit fortement de l’exode au cours des 150 dernières années.
À l’inverse des villages sur le flanc gauche de la vallée, les villages à droite de la Verzasca et respectivement du lac artificiel de Vogorno, rempli en 1965, ne disposèrent d’une route de circulation qu'à partir de 1883. De Contra, on ne pouvait alors rejoindre Mergoscia et Corippo que par des sentiers muletiers aménagés en de nombreux endroits abrupts en escaliers, comme cela était d’usage au Tessin, ce qui les préservait le mieux de l’érosion, leur conférant ainsi une longue durée de vie. La liaison entre Mergoscia et Corippo est déjà mentionnée sous cette forme en 1741. Elle témoigne d’une construction à la qualité technique élevée et conduit de plus aux moulins et surfaces agricoles exploitées.

Les chapelles en bord de chemin sont également nombreuses et prouvent la profonde croyance des habitants de la vallée. La chapelle de Liano bâtie en 1634 a ainsi sûrement entendu plusieurs prières courtes et ferventes de la vallée sauvage, où les éboulis et les crues faisaient sans cesse de nouvelles victimes. Leur grande confiance en Dieu a finalement permis aux habitants d’ériger des édifices grandioses. Le pont en dessous de Corippo est l’un d’entre eux. Le centre du village de Corippo est sous protection du patrimoine; il vaut la peine de flâner dans le village et son église.

Mergoscia–Corippo

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Randonner dans les environs

Sentiero Verzasca
Sentiero Verzasca
Etape 2, Lavertezzo–Locarno
Tout montrer