La Suisse à pied

Galerie de photos

Randonner dans les environs

Chemin des cols alpins
Chemin des cols alpins
Etape 16, Binn–Rosswald
Tout montrer
Chemin des cols alpins
Chemin des cols alpins
Etape 15, Rif. Margaroli–Binn
Tout montrer
Binntal Schaplersee-Weg
Binntal Schaplersee-Weg
Itinéraire 192, Fäld–Mässerchäller-Schaplersee–Binn
Tout montrer

A vélo dans les environs

Route du Rhône
Route du Rhône
Etape 2, Oberwald–Brig
Tout montrer
Binn
Gorges de Twingi (Ausserbinn–Binn)

Gorges de Twingi (Ausserbinn–Binn)

La route des années 1930 remplaça celle construite en 1863/64 d’Ernen à Binn, fermée aux charrettes en 1903. Dans les gorges de Twingischlucht, la désignation «Gäh Tod» (morte brusque) révèle qu’il s’agit du tronçon le plus dangereux de la route vers Binn.
Une liaison d’Ernen à Binn devait déjà exister au 14ème siècle, toutefois, il est impossible d’affirmer avec certitude qu’il s’agissait de celle se trouvant en dessous de la route actuelle. En hiver, le chemin à travers les gorges de Twingischlucht était souvent mortel. Jusqu’à la construction du tunnel entre Ausserbinn et Binn, en 1965, la vallée du Binntal était souvent isolée du monde extérieur durant des semaines en hiver. Les gorges de Twingischlucht étaient le théâtre d’avalanches et de chutes de pierres qui ensevelissaient souvent la seule route praticable.

À présent que ce village jadis autarcique possède, grâce à son tunnel, un accès sûr en hiver, l’ancien chemin permet aux cyclistes et randonneurs de découvrir un paysage spectaculaire. Avec ses tunnels et ses murs de soutènement et de délimitation, celui-ci constitue un impressionnant édifice historique de cette époque. Afin d’éviter la construction de ponts dans les ravins encaissés, les torrents furent guidés dans des passages sous la chaussée et les croupes rocheuses traversées par de tunnels. Le plus long d'entre eux possède deux fenêtres percées dans la roche qui ouvrent la vue sur les gorges.
La route des années 1930 remplaça celle construite en 1863/64 d’Ernen à Binn, fermée aux charrettes en 1903. Dans les gorges de Twingischlucht, la désignation «Gäh Tod» (morte brusque) révèle qu’il s’agit du tronçon le plus dangereux de la route vers Binn.
Une liaison d’Ernen à Binn devait déjà exister au 14ème siècle, toutefois, il est impossible d’affirmer avec certitude qu’il s’agissait de celle se trouvant en dessous de la route actuelle. En hiver, le chemin à travers les gorges de Twingischlucht était souvent mortel. Jusqu’à la construction du tunnel entre Ausserbinn et Binn, en 1965, la vallée du Binntal était souvent isolée du monde extérieur durant des semaines en hiver. Les gorges de Twingischlucht étaient le théâtre d’avalanches et de chutes de pierres qui ensevelissaient souvent la seule route praticable.

À présent que ce village jadis autarcique possède, grâce à son tunnel, un accès sûr en hiver, l’ancien chemin permet aux cyclistes et randonneurs de découvrir un paysage spectaculaire. Avec ses tunnels et ses murs de soutènement et de délimitation, celui-ci constitue un impressionnant édifice historique de cette époque. Afin d’éviter la construction de ponts dans les ravins encaissés, les torrents furent guidés dans des passages sous la chaussée et les croupes rocheuses traversées par de tunnels. Le plus long d'entre eux possède deux fenêtres percées dans la roche qui ouvrent la vue sur les gorges.

Gorges de Twingi (Ausserbinn–Binn)

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Hébergements

Binntalhütte SAC
Binntalhütte SAC
Binn
Tout montrer

Randonner dans les environs

Chemin des cols alpins
Chemin des cols alpins
Etape 16, Binn–Rosswald
Tout montrer
Chemin des cols alpins
Chemin des cols alpins
Etape 15, Rif. Margaroli–Binn
Tout montrer
Binntal Schaplersee-Weg
Binntal Schaplersee-Weg
Itinéraire 192, Fäld–Mässerchäller-Schaplersee–Binn
Tout montrer

A vélo dans les environs

Route du Rhône
Route du Rhône
Etape 2, Oberwald–Brig
Tout montrer