La Suisse à pied

Galerie de photos

Randonner dans les environs

ViaSuworow
ViaSuworow
Etape 1, Airolo–Gotthardpass
Tout montrer
ViaSuworow
ViaSuworow
Etape 2, Gotthardpass–Andermatt
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 24, Passo del S. Gottardo–Airolo
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 23, Andermatt–Passo del S. Gottardo
Tout montrer
Vier-Quellen-Weg
Vier-Quellen-Weg
Etape 2, Vermigelhütte–Gotthardpass
Tout montrer
Vier-Quellen-Weg
Vier-Quellen-Weg
Etape 3, Gotthardpass–Capanna Piansecco CAS
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 10, Andermatt–Gotthardpass
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 11, Gotthardpass–Airolo
Tout montrer

A vélo dans les environs

Route Nord-Sud
Route Nord-Sud
Etape 5, Andermatt–Airolo
Tout montrer

A VTT dans les environs

Gottardo Bike
Airolo
Sentier muletier «Gotthard»

Sentier muletier «Gotthard»

Empruntons le chemin des muletiers, pèlerins, poètes et bergers par le S. Gottardo. Goethe lui-même passa trois fois ce col au cours de ses voyages en Suisse. Il rapporte dans ses notes «Le tintement du mulet. Désert comme la vallée de la mort».
Au 18ème siècle, un voyage dans les montagnes était encore synonyme de grand danger. On était alors à la recherche du paysage idéal, on voyageait pour se cultiver. Mais le voyage était généralement réservé à une classe fortunée qui avait les moyens de voyager durant des mois.

Johann Wolfgang von Goethe atteint trois fois le S. Gottardo entre 1779 et 1797, mais jamais la Leventina. Il raconta ses ascensions au départ de la vallée d’Hospental, où l’on put prouver l’exploitation alpestre du Blumenhüttenboden au 11ème siècle. Il ne connaissait le chemin traversant le Val Tremola, qui était emprunté par les bergers de la Leventina et leurs troupeaux pour atteindre les pâturages de Gamsboden, qu’à travers les récits des pères de l’hospice rentrés chez eux.

Les bergers de la Leventina pratiquaient la transhumance, une forme d’exploitation pastorale alors répandue dans le Tessin, mais qui n’est plus connue de nos jours. Elle était justifiée par le fait que l’herbe poussant dans la région montagneuse de la Leventina était insuffisante pour le bétail et qu’il fallait chercher différentes zones de pâturage durant la période de végétation – on partait alors du village pour y revenir ensuite. Le chemin les menait par deux fois à la Cappella dei morti, dans laquelle étaient conservées les victimes d’accident lors du passage du col jusqu’à leur inhumation.
Empruntons le chemin des muletiers, pèlerins, poètes et bergers par le S. Gottardo. Goethe lui-même passa trois fois ce col au cours de ses voyages en Suisse. Il rapporte dans ses notes «Le tintement du mulet. Désert comme la vallée de la mort».
Au 18ème siècle, un voyage dans les montagnes était encore synonyme de grand danger. On était alors à la recherche du paysage idéal, on voyageait pour se cultiver. Mais le voyage était généralement réservé à une classe fortunée qui avait les moyens de voyager durant des mois.

Johann Wolfgang von Goethe atteint trois fois le S. Gottardo entre 1779 et 1797, mais jamais la Leventina. Il raconta ses ascensions au départ de la vallée d’Hospental, où l’on put prouver l’exploitation alpestre du Blumenhüttenboden au 11ème siècle. Il ne connaissait le chemin traversant le Val Tremola, qui était emprunté par les bergers de la Leventina et leurs troupeaux pour atteindre les pâturages de Gamsboden, qu’à travers les récits des pères de l’hospice rentrés chez eux.

Les bergers de la Leventina pratiquaient la transhumance, une forme d’exploitation pastorale alors répandue dans le Tessin, mais qui n’est plus connue de nos jours. Elle était justifiée par le fait que l’herbe poussant dans la région montagneuse de la Leventina était insuffisante pour le bétail et qu’il fallait chercher différentes zones de pâturage durant la période de végétation – on partait alors du village pour y revenir ensuite. Le chemin les menait par deux fois à la Cappella dei morti, dans laquelle étaient conservées les victimes d’accident lors du passage du col jusqu’à leur inhumation.

Sentier muletier «Gotthard»

Adresse

Bundesinventar der historischen Verkehrswege der Schweiz (IVS)
www.ivs.admin.ch

Services

Lieux

Airolo
Airolo
Gotthardpass
Gotthardpass
Tout montrer

Hébergements

B&B Gottardo
B&B Gottardo
Airolo
B&B Motta
B&B Motta
Airolo
Capanna Cadlimo CAS
Capanna Cadlimo CAS
Airolo
Casa Arcobaleno
Casa Arcobaleno
Airolo
Hotel Forni
Hotel Forni
Airolo
Tout montrer

Randonner dans les environs

ViaSuworow
ViaSuworow
Etape 1, Airolo–Gotthardpass
Tout montrer
ViaSuworow
ViaSuworow
Etape 2, Gotthardpass–Andermatt
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 24, Passo del S. Gottardo–Airolo
Tout montrer
Trans Swiss Trail
Trans Swiss Trail
Etape 23, Andermatt–Passo del S. Gottardo
Tout montrer
Vier-Quellen-Weg
Vier-Quellen-Weg
Etape 2, Vermigelhütte–Gotthardpass
Tout montrer
Vier-Quellen-Weg
Vier-Quellen-Weg
Etape 3, Gotthardpass–Capanna Piansecco CAS
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 10, Andermatt–Gotthardpass
Tout montrer
ViaGottardo
ViaGottardo
Etape 11, Gotthardpass–Airolo
Tout montrer

A vélo dans les environs

Route Nord-Sud
Route Nord-Sud
Etape 5, Andermatt–Airolo
Tout montrer

A VTT dans les environs

Gottardo Bike