Appenzeller Alpenweg
Appenzeller Alpenweg

La Suisse à pied

Appenzeller Alpenweg

Appenzeller Alpenweg

Urnäsch–Urnäsch

Reportage sur le chemin
10 photos

WL_980_01_271_R_F_M.jpg
Appenzeller Alpenweg

Appenzeller Alpenweg

Circuit au cœur du paysage préalpin d’Appenzell, entouré des sommets voisins du Säntis. Vous randonnez dans un paysage naturel intact en partie protégé, quasiment seul, d’alpage en alpage. La Schwägalp, où le téléphérique vous mène au sommet du Sänti, se trouve à mi-chemin.
C’est à Urnäsch, le «centre de la tradition appenzelloise», que la randonnée commence. Ne manquez pas de visiter le musée situé directement sur la place du village pour vous mettre dans l’ambiance. Il vous en apprendra davantage sur la vie des vachers, les habitats et ateliers paysans, les coutumes ou encore le folklore traditionnel. A la limite du village, le chemin bifurque et grimpe une colline à travers les pâturages. Il monte ensuite en zigzag à travers la forêt de Bruggerenwald, via l’Alp Nasen, en direction de la Hochalp. Arrivé en haut, vous serez recommencé par la vue sur le lac de Constance au nord ainsi que sur les cimes montagneuses qui entourent le Säntis, des coulisses qui vous accompagnent également sur le prochain tronçon le long de l’arête.

Vous traversez la Hochalp Spicher puis le chemin plonge dans une magnifique forêt de montagne. Vous atteindrez la célèbre Schwägalp après avoir traversé ce paysage vierge et protégé. C’est d’ici que démarre le téléphérique menant au Säntis, le point culminant de l’Alpstein (2502 m d’altitude). Vous pouvez y visiter la fromagerie de démonstration. Si vous vous lancez le lendemain sur la deuxième étape, l’hôtel de montagne au pied de la montagne locale de Suisse orientale constitue un hébergement agréable avec vue sur les sommets. Alors que l’agitation est encore palpable au début du deuxième tronçon tout autour de la station aval, vous retrouvez bientôt le calme dans les divers alpages.

Au cœur de ce paysage naturel intact, seul le tintement des cloches des vaches vous rappellera de temps en temps que vous n’êtes pas tout à fait seul au monde. Cette étape mène le long des chalets d’alpage disséminés sur la Chammhalde, en direction du Kronberg. Mais le chemin bifurque avant d’atteindre le sommet. Vous longez un moment l’arrête du Gerstengschwend pour évoluer ensuite dans une vallée parsemée de cascades. Arrivé à l’alpage de Hoch Petersalp, vous aurez également atteint le point culminant de cet itinéraire. Vous empruntez ensuite une brève descente via les Blattendürren jusqu’à Osteregg. Passé la forêt, l’arrivée est en vue: vous attaquez la descente dans la vallée pour rejoindre Urnäsch.
Circuit au cœur du paysage préalpin d’Appenzell, entouré des sommets voisins du Säntis. Vous randonnez dans un paysage naturel intact en partie protégé, quasiment seul, d’alpage en alpage. La Schwägalp, où le téléphérique vous mène au sommet du Sänti, se trouve à mi-chemin.
C’est à Urnäsch, le «centre de la tradition appenzelloise», que la randonnée commence. Ne manquez pas de visiter le musée situé directement sur la place du village pour vous mettre dans l’ambiance. Il vous en apprendra davantage sur la vie des vachers, les habitats et ateliers paysans, les coutumes ou encore le folklore traditionnel. A la limite du village, le chemin bifurque et grimpe une colline à travers les pâturages. Il monte ensuite en zigzag à travers la forêt de Bruggerenwald, via l’Alp Nasen, en direction de la Hochalp. Arrivé en haut, vous serez recommencé par la vue sur le lac de Constance au nord ainsi que sur les cimes montagneuses qui entourent le Säntis, des coulisses qui vous accompagnent également sur le prochain tronçon le long de l’arête.

Vous traversez la Hochalp Spicher puis le chemin plonge dans une magnifique forêt de montagne. Vous atteindrez la célèbre Schwägalp après avoir traversé ce paysage vierge et protégé. C’est d’ici que démarre le téléphérique menant au Säntis, le point culminant de l’Alpstein (2502 m d’altitude). Vous pouvez y visiter la fromagerie de démonstration. Si vous vous lancez le lendemain sur la deuxième étape, l’hôtel de montagne au pied de la montagne locale de Suisse orientale constitue un hébergement agréable avec vue sur les sommets. Alors que l’agitation est encore palpable au début du deuxième tronçon tout autour de la station aval, vous retrouvez bientôt le calme dans les divers alpages.

Au cœur de ce paysage naturel intact, seul le tintement des cloches des vaches vous rappellera de temps en temps que vous n’êtes pas tout à fait seul au monde. Cette étape mène le long des chalets d’alpage disséminés sur la Chammhalde, en direction du Kronberg. Mais le chemin bifurque avant d’atteindre le sommet. Vous longez un moment l’arrête du Gerstengschwend pour évoluer ensuite dans une vallée parsemée de cascades. Arrivé à l’alpage de Hoch Petersalp, vous aurez également atteint le point culminant de cet itinéraire. Vous empruntez ensuite une brève descente via les Blattendürren jusqu’à Osteregg. Passé la forêt, l’arrivée est en vue: vous attaquez la descente dans la vallée pour rejoindre Urnäsch.
29 km | 2 Etapes
1700 m | 1700 m
moyen (chemin de montagne) | difficile

Aller | retour

Contact

Appenzellerland Tourismus
St. Gallerstrasse 49
9100 Herisau
Tel. +41 (0)71 898 33 00
info@appenzellerland.ch
www.appenzellerland.ch

Services

Hébergements

Bed and Breakfast Diem
Bed and Breakfast Diem
Urnäsch
Hotel Restaurant Krone
Hotel Restaurant Krone
Urnäsch
Tout montrer

Lieux

Urnäsch
Urnäsch
Schwägalp
Schwägalp
Tout montrer

Curiosités

Le Säntis
Le Säntis
Pump track Urnäsch
Pump track Urnäsch
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction