960 St. Galler Brückenweg
960 St. Galler Brückenweg

La Suisse à pied

St. Galler Brückenweg

St. Galler Brückenweg

St. Gallen, Haggen–Sittertal–St. Gallen, Spisegg

Reportage sur le chemin
54 photos

WL_960_049_F_M.jpg
St. Galler Brückenweg

St. Galler Brückenweg

Le chemin des ponts de Saint-Gall traverse la réserve naturelle et de zones protégées «Sitter- und Wattbachlandschaft» et passe devant 18 viaducs, passerelles suspendues et ponts en bois et en béton. Tous les ponts sont équipés de panneaux d’information présentant leur histoire et leurs détails techniques.
Le chemin des ponts de Saint-Gall commence au sud-ouest de la ville et traverse le paysage fluvial de la réserve naturelle «Sitter- und Wattbachlandschaft». L’environnement fluvial, en grande partie naturel, est l’habitat d’un grand nombre d’animaux et de plantes protégés et menacés. Sur le chemin des ponts, on dénombre en tout 18 viaducs, ponts en bois et en béton et passerelles suspendues à admirer et à traverser. Tous les ponts sont dotés d’un panneau d’information détaillant leur construction, leur année de construction et leur conception.

La randonnée débute au Haggen-Schlössli, un ancien manoir baroque transformé aujourd’hui en restaurant public appartenant à la ville de Saint-Gall. Elle descend à travers le ravin jusqu’à Zweibruggen. C’est là que se trouve le pont de Haggen de 355 mètres de long. Cette construction en treillis d’acier enjambe la Sitter à une hauteur de 98,6 mètres, ce qui en fait l’un des ponts les plus hauts d’Europe. Le chemin remonte la colline avant de descendre vers le Kubel, où l’Urnäsch se jette dans la Sitter. Traversée de la rivière par un pont historique orné de nombreuses citations. C’est pourquoi il a été surnommé «le Pont parlant». C’est là que se trouve le viaduc de la SOB sur la Sitter qui, avec ses 99 mètres, est le plus haut pont ferroviaire de Suisse.

Dans la zone protégée du paysage de la Sitter et du Wattbach, on suit maintenant la rivière. En traversant la forêt de Wägenwald, le chemin monte dans un premier temps sur la route goudronnée jusqu’à l’ancien poste de douane devant le pont de Kräzernbrücke, qui servait jusqu’au 18e siècle à la perception des péages. En chemin: le viaduc CFF de la Sitter et deux ponts routiers. En passant sous les viaducs ferroviaires et automobiles, on arrive dans le ravin par un terrain plat et une passerelle. Il s’agit ensuite de traverser des prairies verdoyantes et la passerelle suspendue dans le Rechen (petit Ganggelibrugg) pour finalement arriver à Spisegg. La randonnée se termine près du pont en bois couvert et du nouveau pont de Spisegg.
Le chemin des ponts de Saint-Gall traverse la réserve naturelle et de zones protégées «Sitter- und Wattbachlandschaft» et passe devant 18 viaducs, passerelles suspendues et ponts en bois et en béton. Tous les ponts sont équipés de panneaux d’information présentant leur histoire et leurs détails techniques.
Le chemin des ponts de Saint-Gall commence au sud-ouest de la ville et traverse le paysage fluvial de la réserve naturelle «Sitter- und Wattbachlandschaft». L’environnement fluvial, en grande partie naturel, est l’habitat d’un grand nombre d’animaux et de plantes protégés et menacés. Sur le chemin des ponts, on dénombre en tout 18 viaducs, ponts en bois et en béton et passerelles suspendues à admirer et à traverser. Tous les ponts sont dotés d’un panneau d’information détaillant leur construction, leur année de construction et leur conception.

La randonnée débute au Haggen-Schlössli, un ancien manoir baroque transformé aujourd’hui en restaurant public appartenant à la ville de Saint-Gall. Elle descend à travers le ravin jusqu’à Zweibruggen. C’est là que se trouve le pont de Haggen de 355 mètres de long. Cette construction en treillis d’acier enjambe la Sitter à une hauteur de 98,6 mètres, ce qui en fait l’un des ponts les plus hauts d’Europe. Le chemin remonte la colline avant de descendre vers le Kubel, où l’Urnäsch se jette dans la Sitter. Traversée de la rivière par un pont historique orné de nombreuses citations. C’est pourquoi il a été surnommé «le Pont parlant». C’est là que se trouve le viaduc de la SOB sur la Sitter qui, avec ses 99 mètres, est le plus haut pont ferroviaire de Suisse.

Dans la zone protégée du paysage de la Sitter et du Wattbach, on suit maintenant la rivière. En traversant la forêt de Wägenwald, le chemin monte dans un premier temps sur la route goudronnée jusqu’à l’ancien poste de douane devant le pont de Kräzernbrücke, qui servait jusqu’au 18e siècle à la perception des péages. En chemin: le viaduc CFF de la Sitter et deux ponts routiers. En passant sous les viaducs ferroviaires et automobiles, on arrive dans le ravin par un terrain plat et une passerelle. Il s’agit ensuite de traverser des prairies verdoyantes et la passerelle suspendue dans le Rechen (petit Ganggelibrugg) pour finalement arriver à Spisegg. La randonnée se termine près du pont en bois couvert et du nouveau pont de Spisegg.
8 km | 1 Etape
220 m | 320 m
2 h 15 min
facile (chemin de randonnée) | facile

Aller | retour

Contact

St.Gallen-Bodensee Tourismus
Bankgasse 9
9000 St.Gallen
Tel. +41 (0)71 227 37 37
info@st.gallen-bodensee.ch
www.st.gallen-bodensee.ch

Services

Curiosités

Saint-Gall – architecture des ponts
Saint-Gall – architecture des ponts
Tout montrer

Natation

Säntispark Abtwil
Säntispark Abtwil
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction