Schaffhauser Grenzweg
Schaffhauser Grenzweg

La Suisse à pied

Schaffhauser Grenzweg

Schaffhauser Grenzweg

Neuhausen am Rheinfall–Osterfingen

Reportage sur le chemin
45 photos

WL_898_DSC1120_F_M.jpg
Schaffhauser Grenzweg

Schaffhauser Grenzweg

Ce trajet relie la plus grande cascade d’Europe à la plus vaste surface viticole de Suisse. Evoluant d’une borne frontalière à l’autre, vous randonnez au fil de la géologie et de l’histoire. En chemin: la pierre grise près de la borne frontalière n° 67 et la forteresse en ruine de Radegg.
Partant de la gare de Neuhausen Rheinfall, le chemin frontalier de Schaffhouse mène des chutes déferlantes du Rhin à travers les forêts silencieuses du Randen Sud de Schaffhouse. L’exploitation du minerai de fer remonte dans cette région à l’époque romaine et peut être documentée à partir du 16ème siècle. Les lieux où l’on creusa jadis constituent aujourd’hui de précieux espaces de vie pour la faune et la flore locales. Chemin faisant, vous croisez la ferme d’Aazheimerhof, construite en 1598 comme ferme domaniale et résidence d’été des abbés de Rheinau. Celle-ci appartient depuis 1936 à la ville de Schaffhouse et est exploitée et utilisée par des agriculteurs qui la louent.

A partir de la borne 55, vous longez la frontière. A côté de la borne frontalière n° 67 s’élève sur une ancienne mine un bloc erratique également nommé «pierre grise». Ici se retrouvent les limites de Beringen, Neunkirch et Jestetten (D). Ce bloc erratique fut sans doute transporté de l’Oberland glaronnais ou saint-gallois jusqu’ici par le glacier du Linthgletscher durant la glaciation de Riss, il y a bien 200 000 ans de cela. Entre Erlenboden et Wasenhütte, des cerfs Sika, une espèce de cerfs provenant de Chine, peuplent le magnifique territoire sylvestre.

De la forteresse en ruine de Radegg, qui trône sur un éperon rocheux du Rossberg, vous jouissez d’une belle vue allant bien au-delà de la vallée du Klettgau, connue pour son vin. On aperçoit encore les murs de la forteresse et un emplacement pour faire des grillades invite à la pause. Bad Osterfingen, qui fut mentionné pour la première fois en 1472, est connu de nos jours pour son domaine viticole et son auberge campagnarde. Le cachet rural d’Osterfingen, qui figure dans l’inventaire fédéral et est sous protection fédérale, fournit un cadre remarquable pour déguster un excellent Pinot noir de Schaffhouse.
Ce trajet relie la plus grande cascade d’Europe à la plus vaste surface viticole de Suisse. Evoluant d’une borne frontalière à l’autre, vous randonnez au fil de la géologie et de l’histoire. En chemin: la pierre grise près de la borne frontalière n° 67 et la forteresse en ruine de Radegg.
Partant de la gare de Neuhausen Rheinfall, le chemin frontalier de Schaffhouse mène des chutes déferlantes du Rhin à travers les forêts silencieuses du Randen Sud de Schaffhouse. L’exploitation du minerai de fer remonte dans cette région à l’époque romaine et peut être documentée à partir du 16ème siècle. Les lieux où l’on creusa jadis constituent aujourd’hui de précieux espaces de vie pour la faune et la flore locales. Chemin faisant, vous croisez la ferme d’Aazheimerhof, construite en 1598 comme ferme domaniale et résidence d’été des abbés de Rheinau. Celle-ci appartient depuis 1936 à la ville de Schaffhouse et est exploitée et utilisée par des agriculteurs qui la louent.

A partir de la borne 55, vous longez la frontière. A côté de la borne frontalière n° 67 s’élève sur une ancienne mine un bloc erratique également nommé «pierre grise». Ici se retrouvent les limites de Beringen, Neunkirch et Jestetten (D). Ce bloc erratique fut sans doute transporté de l’Oberland glaronnais ou saint-gallois jusqu’ici par le glacier du Linthgletscher durant la glaciation de Riss, il y a bien 200 000 ans de cela. Entre Erlenboden et Wasenhütte, des cerfs Sika, une espèce de cerfs provenant de Chine, peuplent le magnifique territoire sylvestre.

De la forteresse en ruine de Radegg, qui trône sur un éperon rocheux du Rossberg, vous jouissez d’une belle vue allant bien au-delà de la vallée du Klettgau, connue pour son vin. On aperçoit encore les murs de la forteresse et un emplacement pour faire des grillades invite à la pause. Bad Osterfingen, qui fut mentionné pour la première fois en 1472, est connu de nos jours pour son domaine viticole et son auberge campagnarde. Le cachet rural d’Osterfingen, qui figure dans l’inventaire fédéral et est sous protection fédérale, fournit un cadre remarquable pour déguster un excellent Pinot noir de Schaffhouse.
14 km | 1 Etape
360 m | 340 m
3 h 40 min
facile (chemin de randonnée) | facile

Aller | retour

Contact

Schaffhauserland Tourismus
Vordergasse 73
8200 Schaffhausen
Tel. +41 (0)52 632 40 20
info@schaffhauserland.ch
www.schaffhauserland.ch

Services

Curiosités

Le Chute du Rhin
Le Chute du Rhin
Ruine Radegg
Ruine Radegg
Parc naturel régional Schaffhouse
Parc naturel régional Schaffhouse
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction