587 Wildheupfad
587 Wildheupfad

La Suisse à pied

Wildheupfad

Wildheupfad

Flüelen (Eggberge)–Flüelen (Oberaxen)

Reportage sur le chemin
30 photos

WL_587_07753_F_M.jpg
Wildheupfad

Wildheupfad

Randonnée à travers les pâturages secs du Rophaien. Cette tradition séculaire est toujours pratiquée: munis de serpes, les fermiers coupent le foin sur des prairies quasi verticales et le font descendre par des câbles dans la vallée. Aux 15 stations, vous apprendrez plus sur cette tradition. Aussi impressionnante: la vue sur la vallée et le lac d’Uri.
La fenaison des pâturages secs avait encore au début du siècle dernier une grande importance économique. Pour les paysans la fenaison était une source de revenu non négligeable, lui permettant de subvenir à son existence et faire passer l'hiver au bétail. Même les pentes très escarpées et exposées sont exploitées. Autrefois, le foin était chargé sur des traîneaux pour être transporté dans la vallée. Aujourd’hui, on a recours à la tyrolienne ou même l’hélicoptère. Les progrès technologiques avaient presque eu raison de cette tradition importante pour la biodiversité. Grâce à des subventions du canton, de nombreuses prairies d’altitude ont pu être préservées. Quelque deux douzaines de sites sont situés sur le Rophaien et à Isenthal, où passe la randonnée.

Ce paysage de pâturages secs au dessous du Rophaien vous attend avec toutes ses particularités: C'est le plus grand domaine de pâturages secs alpins du canton d'Uri. Les pâturages sont entre plusieurs rangées de rochers et s'étendent de la paroi au dessous du sommet du Rophaien jusqu'aux pentes en contrebas autrefois boisées. Sur le sentier didactique «Wildheupfad», vous pourrez en apprendre plus sur la tradition de la fenaison. 15 stations jalonnent le sentier, dont un poste de senteurs où il faut essayer de reconnaître des odeurs. En marchant, les randonneurs pourront entendre le sifflement des ballots de foin précipités dans la vallée au moyen d’un câble, passer près d’une haute meule appelée «triste» se dressant sur la pente et regarder les fermiers vaquer à leurs occupations. Dans les zones montagneuses plus élevées, la fenaison n’est autorisée qu’à partir du mois de juillet. Il faut laisser aux fleurs de temps de grainer. Des lis et des orchidées poussent sur les praires sèches le long du chemin. Une autre particularité : la forêt de pin fauchée dans le coin de Franzen.

Après un court trajet le téléphérique vous amène à la station Eggbergen, point de départ de l'excursion. Profitez de passer un moment dans un des restaurants ou sur une de leurs terrasses. Après une petite montée à travers la forêt variée et rafraîchissante vous arrivez à Hüttenboden. Le long du flanc escarpé de la montagne le chemin, en partie à plat ou avec une forte pente vous amène à l'alpage Franzen où vous atteignez le point le plus haut de l'excursion. De là vous avez un panorama inoubliable sur la vallée, le lac (partie uranaise du lac des 4 Cantons) et les montagnes uranaises. Depuis là vous atteignez en une heure la station de Obersaxen. De la terrasse ensoleillée du restaurant de montagne Obersaxen vous avez une superbe vue sur la vallée uranaise. Vous pouvez ensuite, soit prendre le sentier pour Balazenrütti-Giebel, point d'arrivée du téléphérique Obersaxen (une heure de marche) soit prendre le téléphérique Obersaxen-Gruonbach.
Randonnée à travers les pâturages secs du Rophaien. Cette tradition séculaire est toujours pratiquée: munis de serpes, les fermiers coupent le foin sur des prairies quasi verticales et le font descendre par des câbles dans la vallée. Aux 15 stations, vous apprendrez plus sur cette tradition. Aussi impressionnante: la vue sur la vallée et le lac d’Uri.
La fenaison des pâturages secs avait encore au début du siècle dernier une grande importance économique. Pour les paysans la fenaison était une source de revenu non négligeable, lui permettant de subvenir à son existence et faire passer l'hiver au bétail. Même les pentes très escarpées et exposées sont exploitées. Autrefois, le foin était chargé sur des traîneaux pour être transporté dans la vallée. Aujourd’hui, on a recours à la tyrolienne ou même l’hélicoptère. Les progrès technologiques avaient presque eu raison de cette tradition importante pour la biodiversité. Grâce à des subventions du canton, de nombreuses prairies d’altitude ont pu être préservées. Quelque deux douzaines de sites sont situés sur le Rophaien et à Isenthal, où passe la randonnée.

Ce paysage de pâturages secs au dessous du Rophaien vous attend avec toutes ses particularités: C'est le plus grand domaine de pâturages secs alpins du canton d'Uri. Les pâturages sont entre plusieurs rangées de rochers et s'étendent de la paroi au dessous du sommet du Rophaien jusqu'aux pentes en contrebas autrefois boisées. Sur le sentier didactique «Wildheupfad», vous pourrez en apprendre plus sur la tradition de la fenaison. 15 stations jalonnent le sentier, dont un poste de senteurs où il faut essayer de reconnaître des odeurs. En marchant, les randonneurs pourront entendre le sifflement des ballots de foin précipités dans la vallée au moyen d’un câble, passer près d’une haute meule appelée «triste» se dressant sur la pente et regarder les fermiers vaquer à leurs occupations. Dans les zones montagneuses plus élevées, la fenaison n’est autorisée qu’à partir du mois de juillet. Il faut laisser aux fleurs de temps de grainer. Des lis et des orchidées poussent sur les praires sèches le long du chemin. Une autre particularité : la forêt de pin fauchée dans le coin de Franzen.

Après un court trajet le téléphérique vous amène à la station Eggbergen, point de départ de l'excursion. Profitez de passer un moment dans un des restaurants ou sur une de leurs terrasses. Après une petite montée à travers la forêt variée et rafraîchissante vous arrivez à Hüttenboden. Le long du flanc escarpé de la montagne le chemin, en partie à plat ou avec une forte pente vous amène à l'alpage Franzen où vous atteignez le point le plus haut de l'excursion. De là vous avez un panorama inoubliable sur la vallée, le lac (partie uranaise du lac des 4 Cantons) et les montagnes uranaises. Depuis là vous atteignez en une heure la station de Obersaxen. De la terrasse ensoleillée du restaurant de montagne Obersaxen vous avez une superbe vue sur la vallée uranaise. Vous pouvez ensuite, soit prendre le sentier pour Balazenrütti-Giebel, point d'arrivée du téléphérique Obersaxen (une heure de marche) soit prendre le téléphérique Obersaxen-Gruonbach.
7 km | 1 Etape
380 m | 820 m
2 h 45 min
moyen (chemin de montagne) | moyen

Aller | retour

Saison

Saison
Attention : Etant donné l'altitude, il est possible de trouver jusqu'en été des névés.

En route …

Jonction Oberaxen
284
Jonction Oberaxen
Recommandation pour trains, bus et bateaux
Flüelen, Hauptplatz–Oberaxen via Flüelen, Gruonbach

Oberaxen–Flüelen, Hauptplatz via Flüelen, Gruonbach
Raison: accès à la Route.
Horaire: Page Web du téléphérique (Flüelen, Gruonbach–Oberaxen)
Details
PDF
Zone escarpée
Attention: le chemin est étroit et traverse les pâturages abrupts. Les endroits à risque de chute sont bien sécurisés. Le chemin est bien praticable, mais il requiert toutefois un pied sûr.

Renseignements

Renseignement
Un guide gratuit contenant des histoires, des informations et une carte avec une vue d'ensemble sur la fenaison est à disposition aux stations de téléphérique Eggbergen et Obersaxen.

Contact

Uri Tourismus AG
Schützengasse 11
6460 Altdorf
Tel. +41 (0)41 874 80 00
info@uri.swiss
www.uri.swiss

Services

Hébergements

Hotel Tourist
Hotel Tourist
Flüelen
Tout montrer

Lieux

Flüelen
Flüelen
Tout montrer

Curiosités

Axenstrasse (Flüelen–Sisikon–Brunnen)
Axenstrasse (Flüelen–Sisikon–Brunnen)
Tout montrer

Natation

Piscine Altdorf
Piscine Altdorf
Plage de Flüelen
Plage de Flüelen
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction