422 Chemin du Mont Soleil
422 Chemin du Mont Soleil

La Suisse à pied

Chemin de Mont-Soleil

Chemin de Mont-Soleil

Sonvilier–Mont-Soleil–Saint-Imier

Reportage sur le chemin
12 photos

WL_422_Chemin_de_Mont_Soleil_mtsoleil_mtcrosin_c_bourrut_printemps_20153Large_M.jpg
Chemin de Mont-Soleil

Chemin de Mont-Soleil

Cet itinéraire allie nature et innovation. Sur les hauteurs de Mont-Soleil, au-dessus du Vallon de Saint-Imier et aux portes des Franches-Montagnes, cette randonnée offre de magnifiques vues sur les pâturages boisés et emprunte une partie du Sentier des Monts, dédié aux énergies renouvelables.
Sonvilier se trouve au-dessus de la Suze et s’étend dans la vallée longitudinale du Jura, le Vallon de St-Imier. Dans le village et sur les hauteurs du Jura tout proche, on trouve des fermes typiques des 17ème et 18ème siècles. C’est sur ces collines que se dirige maintenant également la randonnée. Depuis Sonvilier, ce tracé grimpe à travers la forêt en direction de Mont-Soleil pour atteindre l’Assesseur (hôtel-restaurant) puis la Brigade (buvette). Au milieu des pâturages, bétail et chevaux cohabitent paisiblement. L’itinéraire serpente au milieu des fameux pâturages boisés. Ils correspondent à une forme traditionnelle d’utilisation mixte comme pâture et forêt, notamment dans le massif Jurassien. De nombreuses espèces profitent de cette mosaïque de milieux herbacés et boisés. Ce chemin se situe en plein cœur de la zone de production du lait qui sert à fabriquer la Tête de Moine AOP.

Le sentier du Belvedère au milieu de la forêt surplombe ensuite le Vallon de Saint-Imier et débouche sur la station supérieure du funiculaire qui relie Saint-Imier à Mont-Soleil. Au bout de ce petit sentier, le restaurant du Manoir permet une halte bienvenue. Le prochain tronçon passe par une partie du Sentier des Monts, sentier didactique qui relie la centrale solaire de Mont-Soleil à la centrale éolienne de Mont-Crosin. Il propose des jeux et informations sur les énergies renouvelables, la faune et la fore, le réchauffement climatique et la météo. 16 éoliennes se dressent vers le ciel. Lorsque le vent balaie les hauteurs de Mont-Crosin et Mont-Soleil, les 16 turbines tournent à plein régime. A Mont-Soleil, le parcours passe à côté d’une centrale solaire, d’une centrale éolienne et d’un observatoire astronomique qu’il est possible de visiter sur réservation. Juste après ces infrastructures, l’altitude maximale est atteinte avec 1'290 mètres.

La redescente sur Saint-Imier s’effectue depuis le Sergent à travers la forêt et passe à proximité de Champ-Meusel. On attribue ce creux presque circulaire à l’impact d’une météorite. Avec un diamètre de 300 mètres, il s‘agirait des plus grands vestiges d’un cratère de météorite en Suisse. Il est également possible que l’interaction de diverses forces ait conduit à ce phénomène naturel, telles que la situation tectonique, la glaciation, l’érosion du calcaire ou une source avec un ruisseau. A de nombreuses reprises, la vue est époustouflante sur le Vallon de Saint-Imier, sur la Combe Grède, sur Chasseral et sa fameuse antenne de télécommunication de 155 mètres de haut, construite en 1983.
L’arrivée à Saint-Imier permet de s’immerger dans une cité horlogère qui a vu naître les grands noms du secteur de l’horlogerie. Longines est d’ailleurs toujours dans la cité avec son usine.
Cet itinéraire allie nature et innovation. Sur les hauteurs de Mont-Soleil, au-dessus du Vallon de Saint-Imier et aux portes des Franches-Montagnes, cette randonnée offre de magnifiques vues sur les pâturages boisés et emprunte une partie du Sentier des Monts, dédié aux énergies renouvelables.
Sonvilier se trouve au-dessus de la Suze et s’étend dans la vallée longitudinale du Jura, le Vallon de St-Imier. Dans le village et sur les hauteurs du Jura tout proche, on trouve des fermes typiques des 17ème et 18ème siècles. C’est sur ces collines que se dirige maintenant également la randonnée. Depuis Sonvilier, ce tracé grimpe à travers la forêt en direction de Mont-Soleil pour atteindre l’Assesseur (hôtel-restaurant) puis la Brigade (buvette). Au milieu des pâturages, bétail et chevaux cohabitent paisiblement. L’itinéraire serpente au milieu des fameux pâturages boisés. Ils correspondent à une forme traditionnelle d’utilisation mixte comme pâture et forêt, notamment dans le massif Jurassien. De nombreuses espèces profitent de cette mosaïque de milieux herbacés et boisés. Ce chemin se situe en plein cœur de la zone de production du lait qui sert à fabriquer la Tête de Moine AOP.

Le sentier du Belvedère au milieu de la forêt surplombe ensuite le Vallon de Saint-Imier et débouche sur la station supérieure du funiculaire qui relie Saint-Imier à Mont-Soleil. Au bout de ce petit sentier, le restaurant du Manoir permet une halte bienvenue. Le prochain tronçon passe par une partie du Sentier des Monts, sentier didactique qui relie la centrale solaire de Mont-Soleil à la centrale éolienne de Mont-Crosin. Il propose des jeux et informations sur les énergies renouvelables, la faune et la fore, le réchauffement climatique et la météo. 16 éoliennes se dressent vers le ciel. Lorsque le vent balaie les hauteurs de Mont-Crosin et Mont-Soleil, les 16 turbines tournent à plein régime. A Mont-Soleil, le parcours passe à côté d’une centrale solaire, d’une centrale éolienne et d’un observatoire astronomique qu’il est possible de visiter sur réservation. Juste après ces infrastructures, l’altitude maximale est atteinte avec 1'290 mètres.

La redescente sur Saint-Imier s’effectue depuis le Sergent à travers la forêt et passe à proximité de Champ-Meusel. On attribue ce creux presque circulaire à l’impact d’une météorite. Avec un diamètre de 300 mètres, il s‘agirait des plus grands vestiges d’un cratère de météorite en Suisse. Il est également possible que l’interaction de diverses forces ait conduit à ce phénomène naturel, telles que la situation tectonique, la glaciation, l’érosion du calcaire ou une source avec un ruisseau. A de nombreuses reprises, la vue est époustouflante sur le Vallon de Saint-Imier, sur la Combe Grède, sur Chasseral et sa fameuse antenne de télécommunication de 155 mètres de haut, construite en 1983.
L’arrivée à Saint-Imier permet de s’immerger dans une cité horlogère qui a vu naître les grands noms du secteur de l’horlogerie. Longines est d’ailleurs toujours dans la cité avec son usine.
13 km | 1 Etape
580 m | 640 m
4 h 00 min
facile (chemin de randonnée) | moyen

Aller | retour

Contact

Jura bernois Tourisme
Avenue de la Gare 9
2740 Moutier
Tel. +41 (0)32 494 53 43
info@jurabernois.ch
www.jurabernois.ch

Services

Hébergements

BnB Clemens Ruben
BnB Clemens Ruben
Mont-Soleil
Auberge Mont-Soleil
Auberge Mont-Soleil
Mont-Soleil
Amis de la Nature, Chalet de Mont-Soleil
Amis de la Nature, Chalet de Mont-Soleil
Mont-Soleil
Sous le Tilleul
Sous le Tilleul
St-Imier
Tout montrer

Lieux

Saint-Imier
Saint-Imier
Tout montrer

Curiosités

Fromagerie Tête de Moine
Fromagerie Tête de Moine
Observatoire astronomique de Mont- Soleil
Observatoire astronomique de Mont- Soleil
Parc régional Chasseral
Parc régional Chasseral
Espace Découverte Energie
Espace Découverte Energie
Tout montrer

Natation

Piscine d’Erguël à Saint-Imier
Piscine d’Erguël à Saint-Imier
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction