Chemin des Narcisses
Chemin des Narcisses

La Suisse à pied

Chemin des Narcisses

Chemin des Narcisses

Montreux, Les Avants–Montreux, Les Avants

Galerie de photos

Chemin des Narcisses

Chemin des Narcisses

De la neige en mai au Lac Léman? C’est du moins ce que l’on pourrait croire lorsque des milliers de narcisses transforment les hauts de Montreux en une mer de fleurs blanches. Sur la balade à travers prairies et bois, la vue embrasse le Lac Léman.
Cette promenade thématique devrait être entreprise au printemps (mai à juin). C’est à ce moment-là que les narcisses fleurissant à l’état sauvage transforment les prairies des hauts de Vevey et Montreux en une mer de fleurs blanches. On dirait qu’il a neigé. C’est pourquoi les habitants surnomment ce rare spectacle naturel «neige de mai». Il attire chaque année de nombreux visiteurs au Lac Léman. Un sentier didactique consacré aux narcisses commence aux Avants. Ce village aux allures de Belle Epoque est l’une des plus anciennes stations de sports d’hiver de Suisse. Le sentier est jalonné de panneaux explicatifs, pour permettre aux randonneurs de mieux comprendre la géologie, la faune et la flore de ces lieux.

Le parcours prend d'abord de la hauteur, animé par le cliquetis du funiculaire Belle-Epoque. De Sonloup, le chemin alterne forêts et prairies, et les points de vue varient : une montée sous la Dent de Jaman, une prairie ouverte sur les Pléiades, une clairière découvrant les Avants, un sommet laissant apercevoir Caux et son palace, un banc pour admirer les Dents-du-Midi et le lac Léman. Au milieu de la boucle, le belvédère du Cubly, lui, rassemble tous ces points pour offrir un panorama à 360°, du Jura au Chablais, le lac Léman à ses pieds. Et bien sûr, on passera plusieurs prairies avec des narcisses sur ce circuit. Parfois, on ne repère seules quel quelques-unes parsemant les près. Sur d’autres parcelles, elles poussent de façon plus dense.

A la Belle Epoque, les narcisses étaient le symbole de la Riviera vaudoise, elles marquaient alors la fin de la saison touristique, ce qui, entre 1897 et 1957, donna lieu à de somptueuses fêtes des narcisses, avec orchestres internationaux et corsos fleuris. Cette fête était l’une des premières grandes manifestations culturelles à Montreux. Les riches hivernants et les visiteurs d’un jour emportaient des cartons entiers de narcisses chez eux. Aujourd’hui, ce serait impensable, car les prairies de narcisses sont de moins en moins nombreuses: par rapport aux années 60, on constate une diminution d’environ 70 à 80 pour cent, ce qui fait que ces fleurs sauvages sont aujourd’hui protégées.
De la neige en mai au Lac Léman? C’est du moins ce que l’on pourrait croire lorsque des milliers de narcisses transforment les hauts de Montreux en une mer de fleurs blanches. Sur la balade à travers prairies et bois, la vue embrasse le Lac Léman.
Cette promenade thématique devrait être entreprise au printemps (mai à juin). C’est à ce moment-là que les narcisses fleurissant à l’état sauvage transforment les prairies des hauts de Vevey et Montreux en une mer de fleurs blanches. On dirait qu’il a neigé. C’est pourquoi les habitants surnomment ce rare spectacle naturel «neige de mai». Il attire chaque année de nombreux visiteurs au Lac Léman. Un sentier didactique consacré aux narcisses commence aux Avants. Ce village aux allures de Belle Epoque est l’une des plus anciennes stations de sports d’hiver de Suisse. Le sentier est jalonné de panneaux explicatifs, pour permettre aux randonneurs de mieux comprendre la géologie, la faune et la flore de ces lieux.

Le parcours prend d'abord de la hauteur, animé par le cliquetis du funiculaire Belle-Epoque. De Sonloup, le chemin alterne forêts et prairies, et les points de vue varient : une montée sous la Dent de Jaman, une prairie ouverte sur les Pléiades, une clairière découvrant les Avants, un sommet laissant apercevoir Caux et son palace, un banc pour admirer les Dents-du-Midi et le lac Léman. Au milieu de la boucle, le belvédère du Cubly, lui, rassemble tous ces points pour offrir un panorama à 360°, du Jura au Chablais, le lac Léman à ses pieds. Et bien sûr, on passera plusieurs prairies avec des narcisses sur ce circuit. Parfois, on ne repère seules quel quelques-unes parsemant les près. Sur d’autres parcelles, elles poussent de façon plus dense.

A la Belle Epoque, les narcisses étaient le symbole de la Riviera vaudoise, elles marquaient alors la fin de la saison touristique, ce qui, entre 1897 et 1957, donna lieu à de somptueuses fêtes des narcisses, avec orchestres internationaux et corsos fleuris. Cette fête était l’une des premières grandes manifestations culturelles à Montreux. Les riches hivernants et les visiteurs d’un jour emportaient des cartons entiers de narcisses chez eux. Aujourd’hui, ce serait impensable, car les prairies de narcisses sont de moins en moins nombreuses: par rapport aux années 60, on constate une diminution d’environ 70 à 80 pour cent, ce qui fait que ces fleurs sauvages sont aujourd’hui protégées.
6 km | 1 Etape
380 m | 380 m
2 h 00 min
facile (chemin de randonnée) | facile

Aller | retour

Contact

Montreux-Vevey Tourisme
Rue du Théâtre 5
1820 Montreux
Tel. +41 (0)848 86 84 84
info@montreuxriviera.com
www.montreuxriviera.com

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction