95 Au fil du Doubs
95 Au fil du Doubs

La Suisse à pied

etappe-01736

Au fil du Doubs

Etape 3, Goumois–Soubey

Reportage sur le chemin
73 photos

WL_095_03_IMG_5593_R_F_M.jpg
etappe-01736

Au fil du Doubs

Au détour du chemin, il n'est pas rare de croiser des pêcheurs. Le Doubs possède un vaste éventail d'espèces de poissons, parmi lesquelles la véritable truite du Doubs, celle avec des rayures noires, le barbeau, l'ombre, le brochet sans oublier le plus prestigieux : l'Apron.
Le Parc naturel du Doubs a pour base les somptueux paysages naturels et culturels de la vallée éponyme ainsi que de hauts plateaux avec leurs vastes pâturages boisés et leurs forêts étendues. La région se caractérise par l’élevage chevaline et l’exploitation de bétail bovin, tandis que l’industrie horlogère et le tourisme créent d’autres emplois. Le petit village de Goumois, qui se trouve en partie sur sol suisse et en partie sur territoire français, est lui aussi marqué par l’agriculture. Les deux parties du village partagent des infrastructures telles que l’école ou l’église, et la rivière Doubs fait office de frontière avec la France. Pendant près de cinq siècles, Goumois a appartenu à la seigneurie de Franquemont, jusqu’à la disparition de cette dernière en 1780. Quelques vestiges du château de Franquemont sont encore visibles.

La randonnée longe la route goudronnée jusqu’à l’embouchure du cours d’eau Bief de Vautenaivre. Depuis ici, le chemin se transforme en route empierrée. En passant par le Moulin du Plain, on atteint l’étang de la Caborde. Les amphibiens ont aujourd’hui bien du mal à trouver des frayères appropriées. Pour protéger leur habitat, les rives du Doubs accueillent six zones de reproduction d’amphibiens d’importance nationale, dont l’étang de la Caborde de près de quatre kilomètres de long.

Un peu plus tard, après deux bonnes heures de marche, on arrive au Moulin Jeannottat, qui offre une possibilité de baignade. Après un plongeon rafraîchissant, la randonnée continue pendant environ une heure jusqu’au village rural de Soubey, destination finale de l’étape. Sur une superficie de 13,5 km2, on n’y compte que 120 habitants vivant principalement de la production laitière et de l’élevage bovin. Les flancs de la vallée qui entourent ce lieu s’élèvent jusqu’à 500 mètres. Le long de la rivière, la plupart des prés atteignent 200 à 300 mètres de largeur.
Au détour du chemin, il n'est pas rare de croiser des pêcheurs. Le Doubs possède un vaste éventail d'espèces de poissons, parmi lesquelles la véritable truite du Doubs, celle avec des rayures noires, le barbeau, l'ombre, le brochet sans oublier le plus prestigieux : l'Apron.
Le Parc naturel du Doubs a pour base les somptueux paysages naturels et culturels de la vallée éponyme ainsi que de hauts plateaux avec leurs vastes pâturages boisés et leurs forêts étendues. La région se caractérise par l’élevage chevaline et l’exploitation de bétail bovin, tandis que l’industrie horlogère et le tourisme créent d’autres emplois. Le petit village de Goumois, qui se trouve en partie sur sol suisse et en partie sur territoire français, est lui aussi marqué par l’agriculture. Les deux parties du village partagent des infrastructures telles que l’école ou l’église, et la rivière Doubs fait office de frontière avec la France. Pendant près de cinq siècles, Goumois a appartenu à la seigneurie de Franquemont, jusqu’à la disparition de cette dernière en 1780. Quelques vestiges du château de Franquemont sont encore visibles.

La randonnée longe la route goudronnée jusqu’à l’embouchure du cours d’eau Bief de Vautenaivre. Depuis ici, le chemin se transforme en route empierrée. En passant par le Moulin du Plain, on atteint l’étang de la Caborde. Les amphibiens ont aujourd’hui bien du mal à trouver des frayères appropriées. Pour protéger leur habitat, les rives du Doubs accueillent six zones de reproduction d’amphibiens d’importance nationale, dont l’étang de la Caborde de près de quatre kilomètres de long.

Un peu plus tard, après deux bonnes heures de marche, on arrive au Moulin Jeannottat, qui offre une possibilité de baignade. Après un plongeon rafraîchissant, la randonnée continue pendant environ une heure jusqu’au village rural de Soubey, destination finale de l’étape. Sur une superficie de 13,5 km2, on n’y compte que 120 habitants vivant principalement de la production laitière et de l’élevage bovin. Les flancs de la vallée qui entourent ce lieu s’élèvent jusqu’à 500 mètres. Le long de la rivière, la plupart des prés atteignent 200 à 300 mètres de largeur.
13 km
200 m | 220 m
3 h 20 min
facile (chemin de randonnée) | facile

Aller | retour

Contact

Entretien de la signalisation
L'entretien de la signalisation est pris en charge par l'association cantonale de tourisme pédestre, sur mandat du canton. Apportez votre contribution en devenant membre au sein de votre canton.
Devenez membre!
Jura Rando
2800 Delémont
info@jurarando.ch
www.jurarando.ch

Services

Hébergements

Ferme de Belfond
Ferme de Belfond
Goumois
Hôtel du Cerf
Hôtel du Cerf
Soubey
Tout montrer

Offres à réserver

95 Au Fil Du Doubs
95 Au Fil Du Doubs
Tout montrer

Lieux

Goumois
Goumois
Soubey
Soubey
Tout montrer

Curiosités

Doubs Canoë
Parc du Doubs
Parc du Doubs
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction