55 ViaSuworow
55 ViaSuworow

La Suisse à pied

etappe-01189

ViaSuworow

Etape 5, Altdorf–Biel-Chinzig

Reportage sur le chemin
53 photos

WL_055_05_IMG_5030_R_F_M.jpg
etappe-01189

ViaSuworow

Au lac d'Uri, Souvorov ne put aller plus loin. Les Français avaient réquisitionné toutes les embarcations. Ainsi, la ViaSouworow suit l'itinéraire des Russes d'Altdorf à la Schächental, où des chemins pavés, bordés de murs en pierres mènent à Biel-Chinzig.
Le 26 septembre 1799, Souvorov et ses troupes arrivèrent à Altdorf. Ici, dans la large plaine de la vallée, les montagnes menaçantes et les gorges sombres étaient reléguées au second plan. Il n’empêche que toute l’armée n’avait pas réussi à atteindre Altdorf, de nombreux soldats étant épuisés par les épreuves. S’y ajouta la faim. Le convoi de ravitaillement était resté en arrière, le pays avait été en grande partie pillé par les Français.

La cinquième étape de la ViaSuworow est d’abord consacrée au héros national suisse: elle débute au monument de Tell, au cœur d’Altdorf. Inaugurée en 1895, cette statue de bronze représente Guillaume Tell, arbalète en bandoulière, en compagnie de son fils Walter. En traversant brièvement la vieille ville et en passant devant la zone industrielle d’Altdorf, on atteint Bürglen après environ une demi-heure de marche. La belle église mariale de «burgulione» est mentionnée pour la première fois dans un document remontant à 817. Le nom de Bürglen vient du latin burgus (château fort). Le musée Tell se trouve juste à côté de l’église. En continuant de traverser des quartiers d’habitation et de longer des murs de pierres sèches, on atteint une autre heure plus tard Brügg.

Souvorov n’avait pas la possibilité de marcher d’Altdorf vers Schwyz ou Lucerne via Flüelen en empruntant un chemin direct. La seule liaison aurait été le lac, mais tous les bateaux avaient été emportés par les Français. C’est pourquoi, malgré des troupes fatiguées, il se mit en route le lendemain pour la vallée de la Muota. Dans la nuit du 27 septembre, il plut et fit froid. Il tomba même un peu de neige en haute altitude. Il est remarquable que Souvorov ait ordonné à sa troupe épuisée et affamée de franchir le col. Car l’équipement, en particulier les chaussures, avait lui aussi beaucoup souffert jusqu’à Altdorf.

Aujourd’hui, les chaussures de randonnée sont nettement plus confortables. Pendant environ 45 minutes, le chemin suit encore la vallée du Schächen jusqu’à Gründli. C’est là que commence la montée, parfois raide, sur près de 900 mètres de dénivelé. De beaux sentiers et chemins à bétail, parfois bordés d’anciens murs de pierres sèches ou d’une clôture inclinée, mènent à plus de 1600 mètres d’altitude. En chemin, on profite d’une vue magnifique sur la vallée de la Reuss et les sommets environnants Tödi, Gross Windgälle et Gross Spannort. La destination finale de l’étape est la terrasse ensoleillée de Biel-Chinzig.

*Informations de fond et citations des étapes 55.1-55.9 : Alois Camenzind (1992), Maultiere machen Geschichte oder Suworows Krieg in den Schweizer Alpen im Jahre 1799 (non traduit en français), Lucerne: Verlag Pro Libro Luzern GmbH
Au lac d'Uri, Souvorov ne put aller plus loin. Les Français avaient réquisitionné toutes les embarcations. Ainsi, la ViaSouworow suit l'itinéraire des Russes d'Altdorf à la Schächental, où des chemins pavés, bordés de murs en pierres mènent à Biel-Chinzig.
Le 26 septembre 1799, Souvorov et ses troupes arrivèrent à Altdorf. Ici, dans la large plaine de la vallée, les montagnes menaçantes et les gorges sombres étaient reléguées au second plan. Il n’empêche que toute l’armée n’avait pas réussi à atteindre Altdorf, de nombreux soldats étant épuisés par les épreuves. S’y ajouta la faim. Le convoi de ravitaillement était resté en arrière, le pays avait été en grande partie pillé par les Français.

La cinquième étape de la ViaSuworow est d’abord consacrée au héros national suisse: elle débute au monument de Tell, au cœur d’Altdorf. Inaugurée en 1895, cette statue de bronze représente Guillaume Tell, arbalète en bandoulière, en compagnie de son fils Walter. En traversant brièvement la vieille ville et en passant devant la zone industrielle d’Altdorf, on atteint Bürglen après environ une demi-heure de marche. La belle église mariale de «burgulione» est mentionnée pour la première fois dans un document remontant à 817. Le nom de Bürglen vient du latin burgus (château fort). Le musée Tell se trouve juste à côté de l’église. En continuant de traverser des quartiers d’habitation et de longer des murs de pierres sèches, on atteint une autre heure plus tard Brügg.

Souvorov n’avait pas la possibilité de marcher d’Altdorf vers Schwyz ou Lucerne via Flüelen en empruntant un chemin direct. La seule liaison aurait été le lac, mais tous les bateaux avaient été emportés par les Français. C’est pourquoi, malgré des troupes fatiguées, il se mit en route le lendemain pour la vallée de la Muota. Dans la nuit du 27 septembre, il plut et fit froid. Il tomba même un peu de neige en haute altitude. Il est remarquable que Souvorov ait ordonné à sa troupe épuisée et affamée de franchir le col. Car l’équipement, en particulier les chaussures, avait lui aussi beaucoup souffert jusqu’à Altdorf.

Aujourd’hui, les chaussures de randonnée sont nettement plus confortables. Pendant environ 45 minutes, le chemin suit encore la vallée du Schächen jusqu’à Gründli. C’est là que commence la montée, parfois raide, sur près de 900 mètres de dénivelé. De beaux sentiers et chemins à bétail, parfois bordés d’anciens murs de pierres sèches ou d’une clôture inclinée, mènent à plus de 1600 mètres d’altitude. En chemin, on profite d’une vue magnifique sur la vallée de la Reuss et les sommets environnants Tödi, Gross Windgälle et Gross Spannort. La destination finale de l’étape est la terrasse ensoleillée de Biel-Chinzig.

*Informations de fond et citations des étapes 55.1-55.9 : Alois Camenzind (1992), Maultiere machen Geschichte oder Suworows Krieg in den Schweizer Alpen im Jahre 1799 (non traduit en français), Lucerne: Verlag Pro Libro Luzern GmbH
10 km
1300 m | 150 m
4 h 30 min
moyen (chemin de montagne) | difficile

Aller | retour

En route …

Eviter des dénivellations
Entre Brügg (Bürglen UR) (Seilbahn) et Biel (Kinzig) circule un téléphérique qui permet d’éviter env. 1000 mètres de dénivellation.
Eviter des dénivellations
Entre Spiringen, Witerschwanden et Kesselberg circule un téléphérique qui permet d’éviter env. 700 mètres de dénivellation.

Aller | retour

Contact

Entretien de la signalisation
L'entretien de la signalisation est pris en charge par l'association cantonale de tourisme pédestre, sur mandat du canton et des communes.
Urner Wanderwege
Rathausplatz 4
6460 Altdorf
info@urnerwanderwege.ch
www.urnerwanderwege.ch

Services

Hébergements

Hotel Zum Schwarzen Löwen
Hotel Zum Schwarzen Löwen
Altdorf UR
Berggasthaus Ratzi
Berggasthaus Ratzi
Spiringen
Naturfreundehaus Rietlig
Naturfreundehaus Rietlig
Spiringen
Tout montrer

Offres à réserver

55 Via Suworow
55 Via Suworow
Tell Trail Luzern - Sörenberg
Tell Trail Luzern - Sörenberg
Tout montrer

Lieux

Altdorf
Altdorf
Biel-Chinzig
Biel-Chinzig
Tout montrer

Curiosités

Monument à la mémoire de Guillaume Tell
Monument à la mémoire de Guillaume Tell
Pumptrack Schattdorf
Pumptrack Schattdorf
Musée Tell
Musée Tell
Tout montrer

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux jaunes pour la marche. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre randonnée.
Signalisation de direction