655 Zugerberg-Loipe
655 Zugerberg-Loipe

Ski de fond

Zugerberg-Loipe

Zugerberg-Loipe

Zug, Zugerberg Vordergeissboden–Pfaffenboden–Zug, Zugerberg Vordergeissboden

Reportage sur le chemin
27 photos

LL_655_P1040973_F_M.jpg
Zugerberg-Loipe

Zugerberg-Loipe

Au-dessus du brouillard, à distance visible de la métropole économique fourmillante de Zoug, on peut échapper au stress en faisant du ski de fond. Dans le paysage de haut-marais enneigé, on se sent comme en Scandinavie et on profite de la vue jusqu’au Rigi et aux Préalpes.
Si l’on monte avec le Zugerbergbahn à 925 m d’altitude pour échapper au brouillard, on arrive au Vordergeissboden peu après l’arrivée du train. C’est le point de départ de la piste. On trouve aussi ici toute l’infrastructure nécessaire pour être bien équipé pour le départ. En passant près des deux «Tankfallen», qui rappellent les équipements de la deuxième guerre mondiale, on arrive au Schäftboden, où se trouve la piste de nuit, qui est en permanence utilisable. Avant même le Schäftboden, on voit le défi qu’offre la piste de Zugerberg, la montée d’Hintergeissboden vers l’Ewegstafel.

Encore légèrement hors d’haleine, on plonge dans un autre paysage. Le long du haut-marais, on glisse et on voit au loin le Rigi, l’Uri-Rotstock et d’autres pointes montagneuses des Préalpes. Une fois que l’on a fini d’admirer le paysage, on arrive au Früebüel, qui servait de camp de prisonniers militaire jusqu’en 1988 et sert actuellement d’exploitation agricole expérimentale de l’EPF. Depuis le Früebüel, on monte jusqu’au Buschenchappeli, d’où l’on peut à nouveau profiter d’une magnifique vue. Peu de temps après, on arrive au restaurant de montagne Pfaffenboden, le point le plus haut de la piste.

Après une courte pause, on arrive via le Buschenchappeli dans une descente incurvée vers le Früebüel et on arrive avec suffisamment d’élan dans l’une des plus belles parties de la piste. Via le haut plateau du paysage de moraine protégé, on arrive au Neuweidschür, où l’on peut jeter un regard vers le marais et, au-dessus des montagnes, avant de parcourir la célèbre descente vers le restaurant Hintergeissboden. En quelques minutes, on rejoint son point de départ au Vordergeissboden.
Au-dessus du brouillard, à distance visible de la métropole économique fourmillante de Zoug, on peut échapper au stress en faisant du ski de fond. Dans le paysage de haut-marais enneigé, on se sent comme en Scandinavie et on profite de la vue jusqu’au Rigi et aux Préalpes.
Si l’on monte avec le Zugerbergbahn à 925 m d’altitude pour échapper au brouillard, on arrive au Vordergeissboden peu après l’arrivée du train. C’est le point de départ de la piste. On trouve aussi ici toute l’infrastructure nécessaire pour être bien équipé pour le départ. En passant près des deux «Tankfallen», qui rappellent les équipements de la deuxième guerre mondiale, on arrive au Schäftboden, où se trouve la piste de nuit, qui est en permanence utilisable. Avant même le Schäftboden, on voit le défi qu’offre la piste de Zugerberg, la montée d’Hintergeissboden vers l’Ewegstafel.

Encore légèrement hors d’haleine, on plonge dans un autre paysage. Le long du haut-marais, on glisse et on voit au loin le Rigi, l’Uri-Rotstock et d’autres pointes montagneuses des Préalpes. Une fois que l’on a fini d’admirer le paysage, on arrive au Früebüel, qui servait de camp de prisonniers militaire jusqu’en 1988 et sert actuellement d’exploitation agricole expérimentale de l’EPF. Depuis le Früebüel, on monte jusqu’au Buschenchappeli, d’où l’on peut à nouveau profiter d’une magnifique vue. Peu de temps après, on arrive au restaurant de montagne Pfaffenboden, le point le plus haut de la piste.

Après une courte pause, on arrive via le Buschenchappeli dans une descente incurvée vers le Früebüel et on arrive avec suffisamment d’élan dans l’une des plus belles parties de la piste. Via le haut plateau du paysage de moraine protégé, on arrive au Neuweidschür, où l’on peut jeter un regard vers le marais et, au-dessus des montagnes, avant de parcourir la célèbre descente vers le restaurant Hintergeissboden. En quelques minutes, on rejoint son point de départ au Vordergeissboden.
11 km | 1 Etape
240 m | 240 m
classique+skating | difficile

Aller | retour

Saison

Saison d’hiver
La saison d’hiver dure normalement du début décembre à mi-mars.

Signalisation

Direction des signalisations
Le circuit est balisé seulement dans le sens contre les aiguilles d’une montre.

Renseignements

Location et abonnement de ski
Obtenez de plus amples informations concernant les pistes de ski de fond de la région et la location de matériel:
www.loipe-zugerberg.ch

Contact

Zug Tourismus
Bahnhofplatz
6300 Zug
Tel. +41 (0)41 723 68 00
info@zug.ch
www.zug-tourismus.ch

Services

Signalisation de direction

Signalisation de direction
Suivre le logo représenté sur les panneaux turquoise pour le ski de fond. Par sécurité, prenez avec vous un extrait imprimé de notre carte web lors de votre tour.
Signalisation de direction