false

Randonnées en raquettes

Galerie de photos

Jaun
Jaun

Jaun

A Bellegarde, un des premiers chemins mène au cimetière: il faut y admirer les croix de bois sculptées individuelles. Ce village des Préalpes fribourgeoises est un bon point de départ pour les circuits menant à la chaîne calcaire escarpée des Gastlosen.
La commune montagnarde de Bellegarde se trouve à 1015 m d’altitude dans les Préalpes fribourgeoises dans la vallée de la Jogne à l’ouest du col de Jaunpass et au nord de la chaîne calcaire escarpée des Gastlosen. Dans le village de Bellegarde sort une source karstique dont l’eau aboutit dans la Jogne, après une belle cascade située au milieu du village, au-dessus de l’ancien cimetière.

Plusieurs téléskis sont en service pendant l’hiver sur le versant nord des Gastlosen. Il existe une piste éclairée pour les skieurs de fond, et les amateurs y trouvent des circuits intéressants. Pendant les six mois d’été, de longues randonnées sont possibles sur les prairies alpines environnantes et sur les sommets montagneux. Le but le plus connu des randonneurs et de nombreux alpinistes est les Gastlosen. Un autre chemin mène au lac Schwarzsee. De même, le col du Jaunpass tout proche est le point de départ de nombreuses randonnées ou constitue, en hiver, un petit domaine skiable. On y trouve également un camping.

Le col du Jaunpass relie Bulle, dans le canton de Fribourg, via Bellegarde, à Boltigen dans le Simmental. Comme au XIIe siècle, la vallée supérieure de la Jogne était habitée à partir du Simmental et qu’en même temps, les étroites gorges de la Jogne au-dessus de Broc ont longtemps entravé la liaison avec le pays de Fribourg et isolé le village, Bellegarde est toujours resté germanophone.

Au cœur du village aussi, les longues relations avec le Simmental se font sentir: de nombreuses maisons en bois caractéristiques des XVIIe au XIXe siècles, richement décorées de fleurs en été, rappellent par leur style les maisons paysannes du Simmental. Bellegarde possède un «Cantorama» (maison du chant, avec salle de concerts et collection), hébergé dans une ancienne église, dont l’origine remonte au XIe ou XIIe siècle. L’église du village proprement dite date du XIXe siècle et se trouve à côté du nouveau cimetière dont la particularité tient à de nombreuses croix de bois sculptées individuellement présentant des figures du Christ, qui illustrent la vie des défunts et sont pour la plupart dues à un seul et même artiste, Walter Cottier. Sur le versant sud, sur un promontoire au-dessus du défilé de Kappelboden se trouvent les ruines du château-fort de Bellegarde, détruit en 1407, et qui offre aujourd’hui un beau point de vue.

Highlights

  • Cantorama – la maison du chant située dans une ancienne église de Bellegarde a pour mission de documenter et d’encourager la riche et vivante culture chorale et musicale fribourgeoise.
  • Nouveau cimetière de Bellegarde – les croix en bois sculptées à la main et arborant la figure du Christ illustrent le plus souvent la vie du défunt, par ex. son métier ou son hobby.
  • Cascade dans le village de Bellegarde – longtemps, on s’est demandé d’où venait l’eau: c’est vers le mois de juin qu’une source karstique fait sourdre les plus grands volumes d’eau.
A Bellegarde, un des premiers chemins mène au cimetière: il faut y admirer les croix de bois sculptées individuelles. Ce village des Préalpes fribourgeoises est un bon point de départ pour les circuits menant à la chaîne calcaire escarpée des Gastlosen.
La commune montagnarde de Bellegarde se trouve à 1015 m d’altitude dans les Préalpes fribourgeoises dans la vallée de la Jogne à l’ouest du col de Jaunpass et au nord de la chaîne calcaire escarpée des Gastlosen. Dans le village de Bellegarde sort une source karstique dont l’eau aboutit dans la Jogne, après une belle cascade située au milieu du village, au-dessus de l’ancien cimetière.

Plusieurs téléskis sont en service pendant l’hiver sur le versant nord des Gastlosen. Il existe une piste éclairée pour les skieurs de fond, et les amateurs y trouvent des circuits intéressants. Pendant les six mois d’été, de longues randonnées sont possibles sur les prairies alpines environnantes et sur les sommets montagneux. Le but le plus connu des randonneurs et de nombreux alpinistes est les Gastlosen. Un autre chemin mène au lac Schwarzsee. De même, le col du Jaunpass tout proche est le point de départ de nombreuses randonnées ou constitue, en hiver, un petit domaine skiable. On y trouve également un camping.

Le col du Jaunpass relie Bulle, dans le canton de Fribourg, via Bellegarde, à Boltigen dans le Simmental. Comme au XIIe siècle, la vallée supérieure de la Jogne était habitée à partir du Simmental et qu’en même temps, les étroites gorges de la Jogne au-dessus de Broc ont longtemps entravé la liaison avec le pays de Fribourg et isolé le village, Bellegarde est toujours resté germanophone.

Au cœur du village aussi, les longues relations avec le Simmental se font sentir: de nombreuses maisons en bois caractéristiques des XVIIe au XIXe siècles, richement décorées de fleurs en été, rappellent par leur style les maisons paysannes du Simmental. Bellegarde possède un «Cantorama» (maison du chant, avec salle de concerts et collection), hébergé dans une ancienne église, dont l’origine remonte au XIe ou XIIe siècle. L’église du village proprement dite date du XIXe siècle et se trouve à côté du nouveau cimetière dont la particularité tient à de nombreuses croix de bois sculptées individuellement présentant des figures du Christ, qui illustrent la vie des défunts et sont pour la plupart dues à un seul et même artiste, Walter Cottier. Sur le versant sud, sur un promontoire au-dessus du défilé de Kappelboden se trouvent les ruines du château-fort de Bellegarde, détruit en 1407, et qui offre aujourd’hui un beau point de vue.

Highlights

  • Cantorama – la maison du chant située dans une ancienne église de Bellegarde a pour mission de documenter et d’encourager la riche et vivante culture chorale et musicale fribourgeoise.
  • Nouveau cimetière de Bellegarde – les croix en bois sculptées à la main et arborant la figure du Christ illustrent le plus souvent la vie du défunt, par ex. son métier ou son hobby.
  • Cascade dans le village de Bellegarde – longtemps, on s’est demandé d’où venait l’eau: c’est vers le mois de juin qu’une source karstique fait sourdre les plus grands volumes d’eau.

Aller et retour Jaun

Adresse

Tourismusbüro Jaun
Hauptstrasse 381
1656 Jaun
Tel. +41 (0)26 929 81 81
tourismus@jaun.ch
www.jaun.ch/tourismus/

Services

Curiosités

Gasserenweid–Jaun (Jaunpass)
Gasserenweid–Jaun (Jaunpass)
Tout montrer