Régions avec chiens de protection des troupeaux d’un seul clic: ce que vous devez savoir

Martin Utiger, tu es responsable à SuisseMobile pour les nouveautés du site et de la carte web ainsi que de l’appli. La carte de SuisseMobile indique depuis peu les pâturages avec des chiens de protection. Quelle est concrètement l’utilité pour les randonneurs et vététistes?
Martin Utiger (Photo à gauche en haut) : Que j’aie peur des chiens ou que je me promène avec mon propre chien, je vois sur la carte web déjà en préparant mon tour quelles zones je fais mieux d’éviter car je pourrais y rencontrer des troupeaux avec des chiens de protection. Ces zones apparaissent en jaune sur la carte et elles peuvent être sélectionnées dans map.schweizmobil.ch via le menu «Nature | Campagne». Si je clique sur l’une de ces zones, j’obtiens des informations détaillées, par exemple si les chiens de protection sont sur l’alpage pendant toute la saison ou seulement à certaines périodes ou comment je dois me comporter par rapport à ces chiens.

Et si je prépare tout à mon domicile, puis-je aussi voir ces zones sur mon mobile?
Martin Utiger: La carte web de map.schweizmobil.ch peut naturellement être utile sur un smartphone pour autant qu’il y ait une connexion internet. Dans l’appli de SuisseMobile, les zones de protection de troupeaux seront également visibles dès la saison 2019, même hors ligne.

Felix Hahn, tu es responsable des chiens de protection auprès d’Agridea qui coordonne le programme national de protection des troupeaux sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Comment l’idée de collaborer avec SuisseMobile est-elle venue?
Felix Hahn: Agridea s’est approché de SuisseMobile avec le souhait de publier via suissemobile.ch les informations sur les zones d’intervention des chiens de troupeaux dans les régions d’estivage, principalement dans les Alpes. La plateforme de SuisseMobile utilisée par plus de 3,5 millions de personnes est idéale pour diffuser ces informations. Pour atteindre ce but, nous avons dû mettre d’accord divers partenaires sur une procédure commune et des informations standardisées.

En vue de la publication des chiens de troupeaux par SuisseMobile, de nombreux préparatifs ont été nécessaires. Pourquoi était-ce si complexe?
Felix Hahn: Il a fallu d’abord préparer et déterminer le flux d’informations, quelles sont celles qui doivent être données et comment les représenter sur la carte web. L’OFEV, Agridea, SuisseMobile et swisstopo ont dû se mettre d’accord. Il a été finalement décidé qu’Agridea fournirait les informations à swisstopo d’où elles peuvent être reprises par SuisseMobile et d’autres utilisateurs de données. Beaucoup d’autres informations sont déjà comprises dans map.schweizmobil.ch ou map.geo.admin.ch de swisstopo. Il fallait aussi tenir compte que ces informations ne soient pas recouvertes par les zones d’intervention des chiens. En bref, de nombreuses questions ont dû être tirées au clair ce qui prend du temps.

Quels travaux ont-ils été nécessaires du côté de SuisseMobile?
Martin Utiger: Grâce aux investigations préliminaires que Felix a indiqué, SuisseMobile peut reprendre sans modifications les informations sur les chiens de troupeaux à partir de l’interface de map.geo.admin.ch et les intégrer dans sa propre carte web. Il a fallu évidemment introduire une nouvelle rubrique dans le menu que nous avons intitulé «Nature | Campagne» en raison de notre collaboration avec l’association «Réseau des parcs suisses» et de l’intégration simultanée des zones des parcs suisses dans notre carte web.

Comment les informations sur les chiens de troupeaux sont-elles en réalité rassemblées et actualisées?

Felix Hahn: Les informations sont récoltées au printemps par Agridea auprès des exploitants des différents alpages puis mises en forme. Il faut par exemple saisir les zones où les troupeaux doivent être protégés par des chiens lors de la saison à venir. Nous utilisons pour cela un système d’informations géographiques (SIG). Les informations textuelles sont saisies de manière à être valables pour toute la saison pendant laquelle des chiens sont présents.

Ces informations ne sont-elles visibles qu’électroniquement ou puis-je être rendu attentif aux zones avec chiens de troupeaux sur place?
Felix Hahn: Aux départs ou points importants d’itinéraires balisés pour la marche ou le VTT qui passent par des zones avec chiens de protection, des panneaux spécifiques d’Agridea sont souvent placés. Ils indiquent les zones d’intervention des chiens dans la région ainsi que le comportement adéquat face aux chiens. Ils indiquent si possible les variantes d’itinéraires pour éviter les troupeaux et les chiens ainsi que les passages de chemins de randonnée qui sont séparés des troupeaux par des barrières.

Puisque nous parlons d’itinéraires, quel est votre favori parmi ceux de SuisseMobile?

Felix Hahn: Pendant ces chaudes journées, c’est la Route 95 (Au fil du Doubs) de «La Suisse à pied». Je peux très bien entreprendre cette balade en famille et, lorsque l’ombre des magnifiques forêts ne suffit plus, le Doubs offre de nombreux endroits pour une baignade.
Martin Utiger: J’aime bien la Route de l’Inn, soit la no 65 de «La Suisse à vélo». Elle passe par divers niveaux de la Maloja à Martina et l’on est entouré de fantastiques paysages alpins. Et celui qui le souhaite peut suivre la voie cyclable de l’Inn jusqu’au Danube. Ce voyage est à coup sûr ni monotone ni ennuyeux.